👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Vaste question que ce Maus... J'ai longtemps hésité avant d'écrire cette critique...
D'un coté, Maus délivre un témoignage précieux et original sur l’Holocauste, servi par un point de vue très intéressant sur le rapport père/fils, la transmission et le poids l'héritage tragique des enfants de survivant...
Maus possède une grande valeur patrimonial et mérite donc son succès et son prix Pullizer... Pourtant, j'ai un vrai problème avec Maus : Je n'aime pas cette BD, et voici pourquoi...

On ne peut, à mon avis, pas résumer la force d'une oeuvre à la force de son sujet. Je suis tout de même très attaché au coté formel, et de ce point de vue, je ne peux pas considérer Maus comme une bonne BD...

J'ai un réel problème avec le fait de représenter les "peuples" sous forme d'animaux... c'est caricatural, manichéen et presque dangereux... ça conforte l'idée de "races" foncièrement différentes et irréconciliables...
L'autre raison qui me font penser que c'est une mauvaise idée est d'ordre plus pratique. Concrètement, je ne suis pas parvenu à différencier les personnages les uns des autres... Juifs ou allemand ne sont plus que des masses, il n'y a plus d'individu, et du coup, la BD ne raconte presque plus rien...
Ces personnages sont dénué de toute vie et expressivité, ce qui n'aide ni la compréhension, ni l'émotion...

Sans texte, l'image serait incompréhensible, alors on se coltine une série de récitatif long et très lourd qui font passer Maus pour un simple livre illustré.
La narration bande dessinée est tout simplement nié. On ne raconte pas avec des images mais avec du texte !
Je me suis beaucoup ennuyé à la lecture de Maus... Le récit est haché, déstructuré, dénué de toute fluidité et élégance... A aucun moment l'auteur n'essaye d'aider le lecteur à rentrer dans son histoire... Maus est d'une sécheresse saisissante...

J'avais remarqué cette propension d'Art Spiegelman à nourrir un méchant complexe d’infériorité vis à vis de la littérature et de la peinture... C'est assez typique des auteurs américains, qui, pour se démarquer des navrant comics de super héros se croient obligé d'utiliser l'expression pompeuse de "roman graphique"...
Art Spigelman est un expérimentateur vain : Sa démarche n'est motivé que par la volonté de prendre ses distance vis à vis de la BD mainstream et jamais pour des raisons artistique ou narrative... C'est triste comme vision des choses, et Maus en pâti énormément...
Lisez d'autre de ses BD, et vous verrez ce que je veux dire...

D'une manière général, je trouve que les histoires sur l’holocauste ne sont jamais très réussi... Coincé d'un coté entre le larmoyant/prise d'otage façon la liste de schindler ou la rafle (si tu ne pleurs pas devant mon film, c'est que tu es un nazi) et de l'autre coté, avec des auteurs tellement paralysé par la gravité de leur sujet qu'ils sortent des œuvres glaciales dénué de toute émotion (le pianiste etc... ).
Maus ne fait que me conforter dans cette impression...
Odin
4
Écrit par

il y a 8 ans

52 j'aime

12 commentaires

Maus : L'Intégrale
Minizyl
10

Au jeu du chat et de la souris

Il y a ce noir et blanc un peu chargé, et la simplicité du dessin, et ces animaux personnifiés, qui parlent. A priori, pas forcément ce que je préfère dans la BD. Il y a aussi l'histoire de la Shoah,...

Lire la critique

il y a 11 ans

62 j'aime

4

Maus : L'Intégrale
Odin
4

Désolé mais...

Vaste question que ce Maus... J'ai longtemps hésité avant d'écrire cette critique... D'un coté, Maus délivre un témoignage précieux et original sur l’Holocauste, servi par un point de vue très...

Lire la critique

il y a 8 ans

52 j'aime

12

Maus : L'Intégrale
spirifer
10

Des Souris et des Sous-Hommes

Art Spiegelman, auteur de BD, veut raconter le parcours de son père, Juif polonais, depuis ses années 30 prospères jusqu'à son retour du camp d'Auschwitz. Il explore le passé de Vladek, dans de long...

Lire la critique

il y a 8 ans

32 j'aime

22

La Guerre des étoiles
Odin
4

La "magie" starwars...

Ahh, Starwars... la fameuse saga dont on m'a tant rebattu les oreilles. Bizarrement, je n'avais jamais eu l'occasion de regarder ces films avant l'age de 18 ans... Mais depuis, j'ai rattrapé mon...

Lire la critique

il y a 11 ans

46 j'aime

79

Alien Theory
Odin
7
Alien Theory

"certains pensent que..."

Je dois avouer que cette série, franchement hilarante, fait parti de mes plaisirs coupables... J'aime beaucoup l'ufologue à la coiffure extra-terrestre, Giorgio Tsoukalos, à chaque fois qu'il...

Lire la critique

il y a 8 ans

25 j'aime

3

Wasteland 2
Odin
9
Wasteland 2

Brian Fargo present...

Ça y est ! Il est enfin là ! Le premier jeu que j'ai financé via kickstarter... Il y'a deux ans et demis, quand la campagne a été lancé, Wasteland 2 était la promesse d'un retour aux RPG isométriques...

Lire la critique

il y a 8 ans

22 j'aime

13