thibault milan

@clawfire

Homme, 33 ans | Facebook | Twitter | Site personnel
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Web Developper et Interface Designer (à ses heures perdues) je travaille chez Vesperia

Répartition des notes

  1. 4
  2. 6
  3. 10
  4. 22
  5. 36
  6. 55
  7. 59
  8. 46
  9. 30
  10. 7

Comparez votre collection avec thibault milan

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de thibault milan
  • Films
    Illustration A voir mais bon ...
    A voir mais bon ...

    Avec : Inception, Arrête-moi si tu peux, Les Bronzés 3 - Amis pour la vie, Tron - L'Héritage,

  • Films
    Illustration Ca se laisse regarder mais sans plus
    Ca se laisse regarder mais sans plus

    Avec : Wall Street - L'argent ne dort jamais, Arrête-moi si tu peux, Les Bronzés 3 - Amis pour la vie, Tron - L'Héritage,

  • Films
    Illustration C'est plat, on se fait chier
    C'est plat, on se fait chier

    Avec : Wall Street - L'argent ne dort jamais, Millénium 2 - La Fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette

Critiques de thibault milan

Dernières critiques

-
Critique de Pourquoi les gays sont passés à droite par clawfire

Très bon essai qui tends plus à démontrer comment que pourquoi même si la question de l'origine de ce glissement à droite est aussi abordé. C'est une lecture rapide et fluide qui attends le lecteur, qui sera amener à partager le regard de l'auteur sur différents fait de ses dernières années en Europe. Lire l'avis à propos de Pourquoi les gays sont passés à droite

Avatar clawfire
9
clawfire ·
Bande-annonce
6.5
Did i fall asleep ? For a little while...

Je rejoins assez cet avis sur SensCritique : http://s.thibau.lt/7IeR à savoir que la saison 1 se construit tranquillement, posément, sans créer de coma chez le téléspectateur pour autant. La série va crescendo , et l'on se fait vite embarquer dans une frénésie de "Je peux pas m'arrêter là, encore un vite" jusqu'à un final très prometteur. Puis vient un Hors-Série , nommé par certains "Episode... Lire la critique de Dollhouse

Avatar clawfire
8
clawfire ·

Activité récente