Perspectives et destins croisés, confusions tragi-comiques

Avis sur 11 : 14 onze heures quatorze

Avatar etiosoko
Critique publiée par le

Il s’agit pratiquement de 5 courts métrages qui s’appliquent dans la même petite ville, sur le même laps de temps, environ 15 minutes, et dont le couperet tombe à 11H14, mais qui, vécus par différents personnages, construisent un dramatique imbroglio dans lequel chacun induira les malentendus et les tragédies des autres.
Une soirée infernale composée de suspense, d’hémoglobine, de lâcheté des uns, de dissimulations des autres, de caprices du sort et d’injustices tragiques presque comiques, que se partageront un conducteur ivre sans permis, une bande de jeunes espiègles, un papa vengeur qui pense bien faire, un amant de passage, une jeune fille perverse, un type aux abois et son amie également étranglée par la vie qui tentent le faux braquage de leur propre boutique, un flic dépassé, une maman affolée qui va vite en besogne, et un chien gourmand et joueur.
L’incroyable puzzle se forme peu et peu et prend soin de ne donner la dernière touche qu’à la toute fin. Petit film jubilatoire qui donne envie d’une seconde lecture immédiate, mêlant destins croisés et perceptions différentes d’une même réalité, dans lequel on s’accroche nerveusement à nos fauteuils en s’empêchant de rire, et en espérant une improbable justice providentielle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 339 fois
2 apprécient

Autres actions de etiosoko 11 : 14 onze heures quatorze