Je suis responsable , mais pas coupable

Avis sur 120 battements par minute

Avatar Loïc Lobut
Critique publiée par le

Poussière dans la gaité au début.
Poussière de cendres à la fin et entre temps la mort est passée .
La seine coule mais cette fois, elle est rouge sang, un petit matin d'hiver qui a une lumière blafarde .
La caméra montre l'envahissement que subit ce jeune homme , quand la maladie le submerge complètement.
Nathan le masturbe une dernière fois .
Un peu plus tard, il lui fait la piqure qui le fera mourir .
Et c'est très bien comme ca.
Bonne vie à eux .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 256 fois
1 apprécie

Autres actions de Loïc Lobut 120 battements par minute