Bande-annonce
Affiche 1941

1941

(1979)
12345678910
Quand ?
6.2
  1. 14
  2. 32
  3. 57
  4. 150
  5. 233
  6. 400
  7. 464
  8. 218
  9. 57
  10. 22
  • 1.6K
  • 73
  • 792

Suite à l'attaque japonaise à Pearl Harbor, un groupe de californiens hystériques se préparent pour l'invasion imminente venant du Japon.

Casting : acteurs principaux1941

Casting complet du film 1941
Match des critiques
les meilleurs avis
1941
VS
Le jour où les USA furent envahis

C'est un film complètement fou que voilà. Quelque chose que je n'attendais pas de la part de ce vieux requin de Spielberg. Et en même temps, le film porte sa patte. Le scénario est un sacré fouillis, c'est brouillon. Mais surtout c'est beaucoup, beaucoup, beaucoup trop long. En même temps, cela permet de partir dans tous les sens, ce qui renforce la farce. Mais c'est quand même trop longs. L'humour devient vraiment efficace un peu tardivement. Mais il y a des séquences vraiment...

5
L'échec en blanc

Décembre 1941, suite à la fourbe attaque jaune à Pearl Harbour, les Ricains entrent dans la guerre et doivent penser à protéger leur côte ouest… Dans un embrouillamini indescriptible, vous rencontrez des marins en bordée, un sous-marin Japonais commandé par Toshiro Mifune avec Christopher Lee le polyglotte en conseiller technique nazi, Dan Akroyd sur un tank, John Belushi en aviateur fou, Treat Williams en pervers lourdingue, Nancy Allen en nymphomane des airs et Mickey Rourke en soldat... Lire l'avis à propos de 1941

15 5

Posts1941

Critiques : avis d'internautes (33)
1941
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
De idolorum destructione

Il y a chez Spielberg un moment fugace où il capte de façon subliminale et avant qu’il ne s’effondre le grand rêve néo-hollywoodien sous l’espèce d’un procédé d’anamorphose. Ça tient à très peu au fond : c’est la station balnéaire de Jaws avec ce format qui comprime ciel et mer dans le fond de l’image au point que le requin devient très exactement la figuration d’une tension entre angoisse de... Lire la critique de 1941

11 6
Avatar Artobal
7
Artobal ·
The Battle of Los Angeles

Steven Spielberg signe avec 1941 son cinquième long-métrage. A ce stade, un réalisateur peut encore être catégorisé comme un « bleu ». Pas Spielberg. Avec deux films majeurs (Les Dents de la mer et Rencontres du troisième type) déjà tournés, Spielberg est un nom qui pèse à Hollywood. Pour 1941, le scénario... Lire l'avis à propos de 1941

18 3
Avatar Vincent_Ruozzi
8
Vincent_Ruozzi ·
Le carnaval de Spielberg

1941 est à mon sens un film sous estimé; Certes, sa structure narrative est, à l'image de son contenu, un joyeux bazar multipliant les axes dispensables et souvent assez gratuits (celui concernant la fétichiste des avions ou même tout ce qui tourne autour du personnage de John Belushi, caricature finalement assez creuse). De même, on peut reprocher aux personnages de n'avoir aucune... Lire la critique de 1941

3
Avatar Stevenakerfeldt
7
Stevenakerfeldt ·
Découverte
Le premier véritable mauvais film de Spielberg

A la sortie du film, en 1980, Spielberg s'était déjà fait un nom à Hollywood. Ses deux derniers films n'étaient autre que "Les Dents de la mer" (1975) et "Rencontres du 3ème type" (1978). Sa carrière était sur une belle pente ascendante. Mais voilà qu'en 1980, le cinéaste américain commit sa première erreur. Il s'était déjà essayé au suspens, à l'horreur, à la science-fiction et au drame. Avec... Lire l'avis à propos de 1941

8 14
Avatar Chuck_Carrey
4
Chuck_Carrey ·
Difficile de parodier les films de guerre après la défaite du Vietnam.

Spielberg donne l'impression d'être un grand enfant qui s'amuse avec ses jouets militaires (des avions, des tanks, un sous marin) avec un humour très tarte à la crème, en faisant tout péter. Cette parodie de film de guerre n'est pas aussi réussie qu'un Hot Shot car je trouve que cela ressemble plus à un cartoon qu'à un véritable film. Malheureusement, les... Lire l'avis à propos de 1941

7 9
Avatar Hawk
4
Hawk ·
Toutes les critiques du film 1941 (33)
Bande-annonce
1941
Vous pourriez également aimer...