Affiche 1941

Critiques de 1941

Film de (1979)

The Battle of Los Angeles

Steven Spielberg signe avec 1941 son cinquième long-métrage. A ce stade, un réalisateur peut encore être catégorisé comme un « bleu ». Pas Spielberg. Avec deux films majeurs (Les Dents de la mer et Rencontres du troisième type) déjà tournés, Spielberg est un nom qui pèse à Hollywood. Pour 1941, le scénario... Lire la critique de 1941

21 3
Avatar Vincent_Ruozzi
8
Vincent_Ruozzi ·

L'échec en blanc

Décembre 1941, suite à la fourbe attaque jaune à Pearl Harbour, les Ricains entrent dans la guerre et doivent penser à protéger leur côte ouest… Dans un embrouillamini indescriptible, vous rencontrez des marins en bordée, un sous-marin Japonais commandé par Toshiro Mifune avec Christopher Lee le polyglotte en conseiller technique nazi, Dan Akroyd sur un tank, John Belushi en aviateur fou, Treat... Lire la critique de 1941

21 5
Avatar Torpenn
4
Torpenn ·

"un porte-sous-marins a atterri sur la colline !"

Une plage déserte. Une jeune femme qui court, se déshabille et plonge dans l’océan. Quelques notes de musique graves, presque sinistres. Le sentiment d’une présence menaçante dans l’eau. Puis… …un périscope ! Suivi d’un sous-marin aux couleurs du Japon. Dès cette entrée en matière, le ton est déjà donné. 1941 se présente d’emblée comme une parodie et une comédie burlesque qui part d’un fait... Lire la critique de 1941

12 8
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

De idolorum destructione

Il y a chez Spielberg un moment fugace où il capte de façon subliminale et avant qu’il ne s’effondre le grand rêve néo-hollywoodien sous l’espèce d’un procédé d’anamorphose. Ça tient à très peu au fond : c’est la station balnéaire de Jaws avec ce format qui comprime ciel et mer dans le fond de l’image au point que le requin devient très exactement la figuration d’une tension entre angoisse de... Lire la critique de 1941

11 6
Avatar Artobal
7
Artobal ·

Le premier véritable mauvais film de Spielberg

A la sortie du film, en 1980, Spielberg s'était déjà fait un nom à Hollywood. Ses deux derniers films n'étaient autre que "Les Dents de la mer" (1975) et "Rencontres du 3ème type" (1978). Sa carrière était sur une belle pente ascendante. Mais voilà qu'en 1980, le cinéaste américain commit sa première erreur. Il s'était déjà essayé au suspens, à l'horreur, à la science-fiction et au drame. Avec... Lire l'avis à propos de 1941

11 14
Avatar Chuck_Carrey
4
Chuck_Carrey ·

Le jour où les USA furent envahis

C'est un film complètement fou que voilà. Quelque chose que je n'attendais pas de la part de ce vieux requin de Spielberg. Et en même temps, le film porte sa patte. Le scénario est un sacré fouillis, c'est brouillon. Mais surtout c'est beaucoup, beaucoup, beaucoup trop long. En même temps, cela permet de partir dans tous les sens, ce qui renforce la farce. Mais c'est quand même trop... Lire l'avis à propos de 1941

6
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Le Burlesque + Spielberg ça fait 2

L'ayant vu il y a plusieurs années je me décide à revoir ce Spielberg peu aimé (et je crois son seul véritable échec) car peut-être que lors de ma 1ère vision ma jeunesse ne m'avait pas permis d'apprécier complétement ce délire mais en le revoyant je m'en rends bien compte que 1941 est moyen. Niveau réalisation et interprétation (quel casting) rien à dire mais... Lire la critique de 1941

5 3
Avatar AMCHI
3
AMCHI ·

Difficile de parodier les films de guerre après la défaite du Vietnam.

Spielberg donne l'impression d'être un grand enfant qui s'amuse avec ses jouets militaires (des avions, des tanks, un sous marin) avec un humour très tarte à la crème, en faisant tout péter. Cette parodie de film de guerre n'est pas aussi réussie qu'un Hot Shot car je trouve que cela ressemble plus à un cartoon qu'à un véritable film. Malheureusement, les... Lire la critique de 1941

8 11
Avatar Hawk
4
Hawk ·

Un nippon trop loin

En 1941, après le bombardement de Pearl Harbor, un sous-marin japonais navigue aux larges des côtes californiennes afin de bombarder Hollywood, symbole de la culture américaine, et ainsi porter un coup au moral des populations. Mais l’armée américaine n’est pas prête à se laisser faire, pas plus que les civils. A Hollywood, la défense s’organise. Ou plus précisément, se désorganise…... Lire l'avis à propos de 1941

6
Avatar Tonto
7
Tonto ·

Critique de 1941 par TotoJP

Ce film fait figure d'anomalie dans la filmographie de Spielberg : le ton loufoque employé est unique et le réalisateur ne s'y est pas réessayé. Et pour cause ! Ce fut son premier important échec critique, bien que 1941 semble prendre du galon en vieillissant. La comédie est pourtant dans son style si particulier (vu auparavant dans certaines scènes de "Rencontre du 3ème Type") mais quand c'est... Lire la critique de 1941

4
Avatar TotoJP
4
TotoJP ·