2001 : L'Odyssée de l'espace...L’apogée de la science-fiction, par Stanley Kubrick.

Avis sur 2001 : L'Odyssée de l'espace

Avatar Sumo06
Critique publiée par le

Mon avis---

Moi qui ai vu plusieurs fois ce film merveilleux, ce film touche à la science-fiction et en plus à l'anticipation, mais à la puissance maxi, car tout est tellement bien fait, que, lorsque l'on a bien capté le message de Kubrick, on s'aperçoit comme c'est réaliste et avant-gardiste et super beau à la fois. La musique est complètement à l'unisson et est divine et donne encore un plus à ce film incroyable, le film culte par excellence et qui ne vieillira jamais. Celui qui n'a pas encore vu ce joyau du cinéma, peut vite prendre sa place pour une méga aventure cinématographique ma (et, si tu n'as pas compris, regarde-le encore une fois et tout s'éclairera). Ça, c'est bien de la science-fiction. Un film a dégusté, rien que pour le plaisir des sens.

A propos de---

2001, l'Odyssée de l'espace (2001: A Space Odyssey) est un film britannico-américain de science-fiction produit et réalisé par Stanley Kubrick, sorti en 1968. Le scénario est écrit par Kubrick et Arthur C. Clarke, et est partiellement inspiré d'une nouvelle de Clarke intitulée La Sentinelle. Clarke rédige parallèlement au tournage le roman 2001 : L'Odyssée de l'espace, qui sera publié peu après la sortie du long-métrage. Le scénario du film traite de plusieurs rencontres entre les êtres humains et de mystérieux monolithes noirs censés influencer l'évolution humaine, et comprend un voyage vers Jupiter, traçant un signal émis par un monolithe découvert sur la Lune. Le long-métrage de Kubrick est fréquemment qualifié de film épique, du fait de sa longueur inhabituelle, et par sa similitude de construction à d'autres films épiques classiques.
Le film est divisé en quatre actes distincts. Daniel Richter incarne le personnage de Moonwatcher dans le premier acte et William Sylvester joue le docteur Heywood R. Floyd dans le second acte. Keir Dullea (Dr. David Bowman) et Gary Lockwood (Frank Poole) apparaissent dans le troisième acte en tant qu'astronautes entreprenant un voyage vers Jupiter à bord du vaisseau Discovery One. Douglas Rain est la voix de l'ordinateur de bord sentience HAL 9000, qui commande toutes les fonctions du vaisseau. Dans l'acte final, le film suit le périple de l'astronaute David Bowman « au-delà de l'infini ».
Résumé---
A l'aube de l'Humanité, dans le désert africain, une tribu de primates subit les assauts répétés d'une bande rivale, qui lui dispute un point d'eau. La découverte d'un monolithe noir inspire au chef des singes assiégés un geste inédit et décisif. Brandissant un os, il passe à l'attaque et massacre ses adversaires. Le premier instrument est né.
En 2001, quatre millions d'années plus tard, un vaisseau spatial évolue en orbite lunaire au rythme langoureux du "Beau Danube Bleu". A son bord, le Dr. Heywood Floyd enquête secrètement sur la découverte d'un monolithe noir qui émet d'étranges signaux vers Jupiter.
Dix-huit mois plus tard, les astronautes David Bowman et Frank Poole font route vers Jupiter à bord du Discovery. Les deux hommes vaquent sereinement à leurs tâches quotidiennes sous le contrôle de HAL 9000, un ordinateur exceptionnel doué d'intelligence et de parole. Cependant, HAL, sans doute plus humain que ses maîtres, commence à donner des signes d'inquiétude : à quoi rime cette mission et que risque-t-on de découvrir sur Jupiter ?
Casting---
Keir Dullea : Dr David Bowman
Gary Lockwood : Dr Frank Poole
William Sylvester : Dr Heywood R. Floyd
Daniel Richter : Moonwatcher (« Guetteur de Lune »), le chef des primates
Leonard Rossiter : Dr Andrei Smyslov
Margaret Tyzack : Elena
Robert Beatty : Dr Halvorsen
Sean Sullivan : Dr Michaels
Douglas Rain : voix de HAL 9000 (CARL 500 en VF)
Frank Miller : le contrôleur de mission
Alan Gifford : le père du Dr Poole
Ann Gillis : la mère du Dr Poole
John Ashley : l'astronaute
Brunell Tucker : le photographe
John Swindel : le premier technicien spatial
John Clifford : le second technicien spatial
Vivian Kubrick : la fille du Dr Floyd
Martin Amor : le journaliste du World Tonight
Penny Brahms et Edwina Caroll : hôtesses de l'espace
Ed Bishop : capitaine de navette lunaire

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 506 fois
3 apprécient

Sumo06 a ajouté ce film à 35 listes 2001 : L'Odyssée de l'espace

Autres actions de Sumo06 2001 : L'Odyssée de l'espace