Ne le dites à personne mais je suis une grosse midinette amatrice de comédies romantiques. Derrières mes atours de breton pur sang qui ne sait pas nager et qui raffole d'épopées viriles et de films gores, je suis le genre de personne à crier "Ouais, vas-y Bugs !" au moment où le héros est sur le point de rattraper la douce héroïne et de lui déclarer sa flamme. Mois de la Saint-Je te déclare mon amour et je t'offre des fleurs bon c'est bon je peux regarder le foot maintenant ? oblige, c'est un peu romances sur toutes les chaînes en ce moment.

Co-réalisateur de "Ils" et du remake bof bof de "The eye", film déjà bof bof à l'origine mais encore plus bof bof une fois revu à la sauce Hollywood, David Moreau s'émancipe et s'attaque à un genre bien moins risqué, celui de la comédie romantique, donc. Si clichés à tous les étages il y a encore ici, le point de départ est cette fois plutôt sympa, montrant la MILF sous un jour un peu plus flatteur.

On nage en terrain connu et le film ne révolutionne rien mais fait le boulot, offrant un bon petit moment agréable et parfois même drôle, devant surtout à l'alchimie de son couple vedette, Pierre Niney campant un prince charmant plutôt attachant dans sa franchise et sa maladresse.

Je finirais sur un point qui m'a bien emmerdé: Virgina Effira. Jusque là, je n'en avais absolument rien à carrer de la demoiselle et je suis toujours convaincu que ce n'est pas encore cette fois qu'elle décrochera un césar. Sauf que là, dans son rôle de MILF un peu paumée (enfin MILF, c'est vite dit, elle est encore bien jeunette), elle m'a tout simplement fait sortir les yeux de la tête. Moi qui ne suit pas branché blondes pour un sou, voilà que je me suis mis à rêvasser devant sa chevelure couleur de blé, sa mignonne petite frimousse, son décolleté... Houla, je m'égare ! Bref, tout ça pour dire que non seulement j'aime les comédies romantiques mais qu'en plus, maintenant, j'aime les blondes.

Le 23 février 2014

49 j'aime

10 commentaires

20 ans d'écart
Gand-Alf
6

Mother I'd Like to Facebooked.

Ne le dites à personne mais je suis une grosse midinette amatrice de comédies romantiques. Derrières mes atours de breton pur sang qui ne sait pas nager et qui raffole d'épopées viriles et de films...

Lire la critique

il y a 8 ans

49 j'aime

10

20 ans d'écart
titiro
6

Pas si bête.

Pourquoi aller voir ce film...? -Pour assister à un chef-d’œuvre intemporel qui marquera à jamais l'histoire du cinéma? Évidemment non. -Pour voir une comédie romantique qui va révolutionner le...

Lire la critique

il y a 9 ans

38 j'aime

14

20 ans d'écart
ldekerdrel
5

Merci Pierre Niney

20 ans d'écart est un film qu'on a déjà vu mille fois . C'est une ROMCOM francaise, qui emprunte les codes des films américains du meme genre . Bien sur elle est belle, bien sur il est plein de...

Lire la critique

il y a 9 ans

19 j'aime

2

Douze Hommes en colère
Gand-Alf
10

Un coupable idéal.

Nom d'une galette au beurre, c'est-y que je viens d'arriver à ma millième critique ! Par Imogène, je me dois de marquer le coup, en m'attardant sur un classique indétrônable du cinéma, un film de...

Lire la critique

il y a 9 ans

265 j'aime

24

Interstellar
Gand-Alf
9
Interstellar

Demande à la poussière.

Les comparaisons systématiques avec "2001" dès qu'un film se déroule dans l'espace ayant tendance à me pomper l'ozone, je ne citerais à aucun moment l'oeuvre intouchable de Stanley Kubrick, la...

Lire la critique

il y a 8 ans

246 j'aime

13

Mad Max - Fury Road
Gand-Alf
10

De bruit et de fureur.

Il y a maintenant trente six ans, George Miller apportait un sacré vent de fraîcheur au sein de la série B avec une production aussi modeste que fracassante. Peu après, adoubé par Hollywood, le...

Lire la critique

il y a 7 ans

206 j'aime

25