Ce n'est plus un ratage, c'est une catastrophe

Avis sur 3h10 pour Yuma

Avatar estonius
Critique publiée par le

Je n'ai rien contre les remakes lorsqu'ils apportent quelque chose de plus à l'original, seulement ici c'est le contraire. D'abord les invraisemblances, dans la version de 57 on ne disait pas que la petite famille de fermier crevait la dalle, ici on le précise, ce qui fait que le repas collectif où chacun mange une belle entrecôte devient surréaliste. On a un type grièvement blessé, on lui extrait une balle du côté de l'estomac et le revoilà qui pète la forme. Le fermier a une jambe de bois, mais il court comme un lapin. La magnifique scène de 57 entre Glenn Ford et Felicia Farr est remplacée par une mini scène de cul pour patronage. Le rôle (ajouté dans cette version) du fils ainé dont l'importance ira croissante jusqu'au dernier moment du film n'a aucune crédibilité. Certaines scènes ajoutées ne servent à rien (la mine, les apaches). Le film de 57 avait deux défauts, la scène de la prière à table, on nous la ressert à l'identique. L'autre défaut était la fin qui aurait pu être grandiose mais qui était partiellement ratée parce que bâclée. Ici ce n'est plus un ratage, c'est une catastrophe qui enfonce définitivement le film dans le ridicule. Que sauver ? Rien !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 329 fois
3 apprécient

estonius a ajouté ce film à 1 liste 3h10 pour Yuma

Autres actions de estonius 3h10 pour Yuma