Une descente aux enfers...

Avis sur 7h58 ce samedi-là

Avatar abscondita
Critique publiée par le

Ce film illustre l’illusion typique de pouvoir contrôler le réel. Tout part d’une idée « géniale » de cambriolage : quoi de plus simple que de braquer la bijouterie des parents dont on connaît tous les secrets, sachant que les parents seront de toute façon couverts par les assurances ! Oui, mais voilà, rien ne tourne comme prévu parce que le réel échappe à toute tentative d’emprise. Et dans ce cas précis, les personnes qui auraient dû se trouver à tel endroit, ne s’y trouvent pas ; rien n’est conforme au plan prévu et tout s’écroule dans un bain de sang qui n’aurait pas dû avoir lieu. Et c’est la descente en enfer …
Suite à cet événement la famille explose, les rancœurs, le passé remontent avec violence jusqu’à la finale d’une noirceur terrible.
Ce n’est pas un film à regarder quand on a besoin de se remonter le moral ! Mais c’est un très bon film dont le sujet est traité avec finesse. Un film étonnant qui achève la longue et riche carrière cinématographique de Sidney Lumet.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 14 fois
2 apprécient

Autres actions de abscondita 7h58 ce samedi-là