Bande-annonce
Affiche 8 fois debout

8 fois debout

(2010)
12345678910
Quand ?
5.8
  1. 6
  2. 4
  3. 18
  4. 31
  5. 69
  6. 123
  7. 88
  8. 17
  9. 4
  10. 2
  • 362
  • 8
  • 72

Elsa vit de petits boulots et essaie de décrocher un véritable emploi, afin de pouvoir assumer la garde de son fils. Mathieu, son voisin de palier, enchaîne, lui aussi, les entretiens d'embauche avec un art consommé du ratage. Bien qu'étant dans une situation de plus en plus précaire, tous deux...

Casting : acteurs principaux8 fois debout

Casting complet du film 8 fois debout
Match des critiques
les meilleurs avis
8 fois debout
VS
Dure dure la vie

Oui, elle est dure la vie quand on n'est pas une battante et qu'on est désarmée face à une réalité qui ne prête qu'aux riches, celle qui récompense la confiance en soi et pour qui le doute constitue l'erreur fatale. Elsa vit désormais seule avec son fils et doit faire face aux galères sans pouvoir compter sur quiconque : ne serait-ce que trouver du travail est une épreuve quand on est fragile, rêveuse et inadaptée dans une société qui fonctionne sans états d'âme, et où le loser n'a pas sa...

15 6
Avatar trevorReznik
5
trevorReznik
Critique de 8 fois debout par trevorReznik

La bande annonce (très réussie) donnait à penser que Huit fois debout était une franche comédie. Si certaines scènes sont effectivement assez drôles, la situation morale et sociale du personnage principal, qui se dégrade de plus en plus, ne prête pas vraiment à sourire. On assiste à l'exclusion et à l'isolement progressif d'une personne qui n'arrive pas à s'adapter et à s'intégrer dans le monde du travail et qui glisse inéluctablement vers une situation marginale. Je ne sais pas vraiment... Lire la critique de 8 fois debout

Critiques : avis d'internautes (20)
8 fois debout
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de 8 fois debout par Alligator

avril 2010: Petite chronique très délicate et filmée avec beaucoup de tendresse et de naturel. La direction d'acteurs est en ce sens remarquable : pas une seule fausse note. Les comédiens jouent avec une simplicité réjouissante, reposante, sans en rajouter dans l'émotion. Cette mise en scène d'une grande pureté -n'ayons pas peur des mots- donne au récit une très grande force, celle d'un... Lire la critique de 8 fois debout

2
Avatar Alligator
7
Alligator ·
Critique de 8 fois debout par LioDeBerjeucue

Le film, qui dépeint sans pathos la chute progressive mais certaine dans la précarité m'a un peu fait penser à Louise Wimmer, Néanmoins, le personnage de femme interprété par l'excellente et touchante Julie Gayet m'a rendu très triste, parce que même si elle se débat encore, on sent bien qu'elle s'en fout, elle n'a même pas envie de se suicider, parce que, à quoi bon, qui va la rattraper quand... Lire l'avis à propos de 8 fois debout

3
Avatar LioDeBerjeucue
7
LioDeBerjeucue ·
Découverte
Critique de 8 fois debout par K1000

Si le premier long de Xabi Molia est d'évidence empreint d'un optimisme lumineux et humoristique, c'est surtout grâce à l'élégance nonchalante de son actrice principale, Julie Gayet (Clara et moi). Tendre, original et décalé, le film réussit à esquiver les clichés. Cependant, le film s'essouffle, la première heure passée : les personnages tournent en rond et ne parviennent jamais à tenir debout,... Lire la critique de 8 fois debout

2
Avatar K1000
7
K1000 ·
Critique de 8 fois debout par Caine78

Aussi simple par sa mise en scène astucieuse et légère que touchant grâce à des personnages haut en couleurs et attachants, « Huit fois debout » nous apparaît très rapidement comme un vrai bol d'air frais de l'année 2010, réussissant finalement avec aisance le pari pourtant bien compliqué de traiter des problèmes d'aujourd'hui (la garde d'enfants par les parents séparés, mais avant tout celui... Lire l'avis à propos de 8 fois debout

Avatar Caine78
7
Caine78 ·
Critique de 8 fois debout par BibliOrnitho

Elsa est dans la dèche. Des mois qu'elle ne paie plus son loyer et que son proprio cherche à la virer. Elle enchaîne les entretiens d'embauche, mais doit se contenter de petits boulots payés au noir et avec un lance-pierre. Elle galère depuis des lustres. Sans diplôme ni plus aucune illusion, elle ne parvient pas à décrocher un job. C'est donc une lente mais inexorable descente aux... Lire l'avis à propos de 8 fois debout

Avatar BibliOrnitho
5
BibliOrnitho ·
Toutes les critiques du film 8 fois debout (20)
Bande-annonce
8 fois debout