Bande-annonce
Affiche 9 semaines 1/2

9 semaines 1/2

(1986)

Nine 1/2 weeks

12345678910
Quand ?
5.5
  1. 38
  2. 76
  3. 166
  4. 310
  5. 555
  6. 605
  7. 445
  8. 175
  9. 46
  10. 23
  • 2.4K
  • 52
  • 1.2K

John, un mystérieux inconnu, vit une folle passion amoureuse avec Elisabeth et pousse le jeu érotique jusqu'aux limites de l'esclavagisme sexuel et du sadomasochisme. La jeune femme dévoile une sensualité de plus en plus intense, durant... 9 semaines 1/2.

Casting : acteurs principaux9 semaines 1/2
Casting complet du film 9 semaines 1/2
Match des critiques
les meilleurs avis
9 semaines 1/2
VS
Avatar Walkman1977
8
Rendons à césar ce qui appartient à César

Ce film est d'abord générationnel, je l'ai vu bien après sa sortie, mais c'est filmé à la façon très clip des années 80, les années Fric, le trader (alors très à la mode) et la responsable de galerie d'art, un combo qui fini dans une passion masochiste et oui Cinquante nuances de Grey n'a rien inventer ..... beaucoup n'ont pas connu mais 9 semaines 1/2 était le film référence dans le genre. Tout le monde a plébiscité le strip tease de Kim Basinger, mais une fois encore pas de film culte...

2 jours, ça aurait été suffisant, en fait.

9 semaines ½, c'était un soi disant monument de sensualité, dont j'avais toujours entendu parler comme d'un chef d'œuvre subversif. Soit. La subversion j'aime bien. La sensualité au cinéma, aussi. Je glissai donc le DVD, pleine d'une confiance et d'une espérance légitimes, dans le lecteur. J'ai eu énormément de mal avec l'esthétique, pour commencer. Ben oui : les années 80, sorti des années 80, c'est indigeste. Mais je suis née trop tard, ce n'est pas l'œuvre qu'il faut blâmer si je ne l'ai... Lire la critique de 9 semaines 1/2

12 2
Critiques : avis d'internautes (28)
9 semaines 1/2
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Contempler le vide intersidéral et mourir

Je précise que j'ai été obligé de regarder ce "film", parce que je dois faire une rétrospective des films de 1986 (hors films français).. Parfois ça peut avoir du bon, on peut être amené à découvrir des pépites que l'on n'aurait jamais songé matter un jour.. Quelques belles découvertes à ce jour : "Veuve mais pas trop" de Jonathan Demme, "Milagro" de Robert Redford, "Cobra Verde" de Werner... Lire l'avis à propos de 9 semaines 1/2

13
Avatar KingRabbit
1
KingRabbit ·
Je suis une femme

Je suis une femme. Je suis un objet sexuel qui s'ignore. Je ne sais pas me mettre en valeur. Je ne connais pas le plaisir. Je ne connais pas mon corps. Je ne vis que dans l'attente de l'homme. J'ignore jusqu'au sens du mot initiative. Je suis une femme. Je ne peux pas vivre sans homme. Je n'ai aucun droit sur lui. Je commets une faute si je tente de le connaître. Je me sens obligée d’obéir à... Lire l'avis à propos de 9 semaines 1/2

28 8
Avatar Noménale
4
Noménale ·
You can leave your hat On...

Ce film est juste une oeuvre à part dans le monde du cinéma. Outre une bande son juste géniale de bout en bout, il a le plaisir malsain de jouer avec le spectateur comme John joue avec Elisabeth. La tendance de soumission qui gagne peu à peu le personnage féminin au plus elle s'éprend du grand mickey "j'avais une belle gueule avant" Rourke et au plus le spectateur la voit tomber dans une spirale... Lire la critique de 9 semaines 1/2

6 1
Avatar Musashi
7
Musashi ·
Clichés de pub

"9 semaines 1/2" bénéficie d'une incroyable réputation sexy et sulfureuse, que l'on peut facilement résumer à des scènes de sexe soft filmées à la lumière du réfrigérateur entrouvert, et à une remarquable interprétation par Joe Cocker de la super-malsaine chanson de Randy Newman, "You can keep your hat on". Sorti de ça, il est... Lire la critique de 9 semaines 1/2

3 3
Avatar Eric Pokespagne
3
Eric Pokespagne ·
Découverte
Critique de 9 semaines 1/2 par Caine78

Beaucoup de bruit pour rien à t'on envie de se dire après le visionnage de ce "9 semaines 1/2" bien fadasse. Car au-delà d'un aspect technique particulièrement peu maîtrisé (photo horrible et couleurs tout aussi douteuses), il faut avouer que ce film sonne qui plus est assez creux tant il manque de fond et de corps (aha), Adrian Lyne semblant penser que nous montrer de "l'érotisme-soft"... Lire la critique de 9 semaines 1/2

1
Avatar Caine78
3
Caine78 ·
Toutes les critiques du film 9 semaines 1/2 (28)
Bande-annonce 9 semaines 1/2
Vous pourriez également aimer...