Affiche A History of Violence

Critiques de A History of Violence

Film de (2005)

Le coup dans l’escalier.

On sait l’acuité avec laquelle Cronenberg scrute les monstres tapis en nous, et le fait de s’attaquer à la cellule américaine la plus banale a évidemment quelque chose de tout à fait jouissif. Alors qu’il s’ouvre sur une séquence d’une violence glacial, long plan séquence sur le carnage opéré par deux quidams qui rappellent furieusement les deux invités dans la ville des... Lire la critique de A History of Violence

66 3
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

L'ombre du passé

Au début des années 2000, David Cronenberg est surtout connu pour ses films de science-fiction, d'horreur et de fantastique comme La Mouche ou Dead Zone. Avec A History of Violence, adaptation d'un roman graphique de DC Comics, le réalisateur canadien se lance dans un thriller pur marqué par la confrontation entre deux grands acteurs, Viggo... Lire l'avis à propos de A History of Violence

51 8
Avatar Vincent_Ruozzi
8
Vincent_Ruozzi ·

C'est l'histoire d'un mec...

DC Comics au cinéma, ce n’est pas seulement Green Lantern, Superman (et/ou) Batman, et j’en passe. C’est aussi A History of Violence que David Cronenberg s’est chargé d’adapter. Le pépère au nom de bière n’est pas ma tasse de thé (je n’ai vraiment pas adhéré à Crash ou Vidéodrome, considérés comme certains de ses chefs-d’œuvre) mais pour ce film, il a vraiment fait fort. Avant même de... Lire l'avis à propos de A History of Violence

109 25
Avatar Epice
9
Epice ·

Critique de A History of Violence par Scarlett

Ce qui arrive à Tom est une situation dans laquelle chacun peut reconnaître ses propres peurs : la violence et la mort débarquent au milieu de la petite vie bien réglée, bien honnête et surtout heureuse de sa petite famille. L'intrusion dans le cocon qu'ils croyaient sûr, la peur pour leurs enfants (qui se transforme en haine pour ceux qui les menacent : Maria Bello fait ça très bien), la... Lire l'avis à propos de A History of Violence

43 1
Avatar Scarlett
8
Scarlett ·

La métamorphose

Cronenberg a longtemps été adulé par les fantasticophiles pour son cinéma viscéral et dérangeant. En génial esthète de l'horreur, il ne faisait jamais un seul film sans user de savants effets horrifiques, s'appuyant pour cela sur les talents de légendaires techniciens tels Chris Walas ou Dick Smith. Obsédé par les notions de métamorphose et de fusion, obnubilé par l'esthétique du corps et de... Lire la critique de A History of Violence

23 21
Avatar Buddy_Noone
8
Buddy_Noone ·

la rédemption du tomtom flingueur

la rédemption .. un sujet récurent dans les polars avec, souvent, pour trame de fond la famille. Dans ce film, le personnage principal a 2 familles,celle avec qui il vit au paradis et celle qui attend son retour en enfer. David Cronenberg arrive à nous plonger, des le début du film, dans un monde simple et calme ou les démons se baladent et s'amusent dans une Amérique puritaine de base.... Lire l'avis à propos de A History of Violence

19 30
Avatar doc_ki
10
doc_ki ·

Chromosome tueur.

L’organisme en perpétuelle mutation, réflexion “chair” à Cronenberg, trouve ici un nouveau sens : la « famille » est vue comme un organisme à part entière, un système, ou plutôt une entité constituée de plusieurs organismes (les personnes qui la composent, dont les comportements sont corrélés entre eux). Dès lors, le changement radical de l’un des membres de la famille affecte celui-ci en... Lire la critique de A History of Violence

30 2
Avatar Errol 'Gardner
10
Errol 'Gardner ·

L'errance du mâle alpha

Habitué aux films qui absorbent les frasques du corps et se questionnent sur la caractéristique organique de la technologie, A History of Violence se veut être une oeuvre plus généraliste et surtout, plus mythologique. Capitonné entre film noir et drame familial, A History of Violence nous dépeint une société instinctive et sur les nerfs dans laquelle la famille serait une meute où le plus... Lire la critique de A History of Violence

24 5
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·

Celui qui devient la bête se délivre de la douleur d'être un homme.

David Cronenberg profite de cette adaptation du graphic novel de Vince Locke et John Wagner pour poursuivre son exploration de la dualité chez l'homme, de cette lutte incessante entre l'humain paisible qu'il aspire à devenir et la bête sauvage qui ne demande qu'à sortir. S'intéressant également aux mécanismes de la violence, à ce qui pousse un être civilisé à la brutalité la plus extrême,... Lire la critique de A History of Violence

13 2
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Si t'as un titre, j'suis preneur.

Je pense que ça spoil vaguement. Dans le doute, disons que ça spoil. J'ai lu beaucoup de les critiques (j'vais pas vous faire une liste, j'ai laissé ma trace sur chaque critique lue) et on y trouve plein d'analyses intéressantes. En vrac, notons la question de la violence qui sommeille en chaque individu, cette lutte constante... Lire la critique de A History of Violence

13 3
Avatar Petitbarbu
6
Petitbarbu ·