Avis sur

À chacun son dû par ChaK_

Avatar ChaK_
Critique publiée par le

Prix du meilleur scénario à Cannes en 67... rien que pour ça, ça mérite le coup d’œil, mais surtout faut assurer derrière. Mais même si beaucoup d'eau a coulée sous les ponts depuis, l'ensemble tient encore bien la route.

En Italie, du côté de Parlerme, un homme menacé de mort à multiples reprises par lettres corbeau est abattu froidement avec un de ses ami au cours d'une partie de chasse. Son meilleur ami, Professeur discret et communiste, non convaincu par les 3 pauvres gus arrêtés, décide de mener l'enquête, et sera bientôt rejoint par une des deux veuves. Il va sans dire que ces meurtres n'ont pas été commis pour un vol de billes.

Le scénario est bien maîtrisé, les infos sont lâchées au compte goutte et les rebondissements légers ou massifs sont au rendez vous. Le film nous raconte une Italie sombre que je ne peux pas trop décrire pour éviter le spoil, mais où la tension est souvent palpable.

Bon, par contre faut la mériter l'histoire. Image infâme qualité VHS, colorimétrie digne d'un téléfilm Allemand malgré le soleil Italien et en sus une bande audio très quelconque.

Un film à l'enveloppe très vieillissante donc mais qui fonctionne encore grâce à une histoire toujours d'actualité et une bonne narration.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 322 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de ChaK_ À chacun son dû