👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Cinq ans après la sortie du très controversé Prometheus, Ridley Scott revenait une nouvelle fois à la saga de ses débuts pour proposer Alien : Covenant, sequel ayant promis d’apporter les réponses manquantes au précédent film et de retrouver l’essence du film originel, et deuxième film dans l’heptalogie projetée par Scott lui-même dans son projet de prequels au film de 1979 (enterrant définitivement au passage le projet de Neill Blomkamp). Situé en l’an 2104, 11 ans après les évènements de Prometheus, ce film suit l’équipage du vaisseau Covenant dans sa recherche d’une nouvelle planète habitable afin de pouvoir y installer le futur de l’espèce humaine.

Sorti il y a de cela trois semaines, j’avais trouvé que Life, malgré ses superbes inspirations SF (Gravity, Interstellar, 2001, Alien…), n’arrivait pas à créer une réelle substance propre à lui-même et ne restait qu’un simple Alien du pauvre en dépit de ses belles idées. Malheureusement, ce Covenant peut être défini comme l’Alien du très pauvre : autrefois révolutionnaires, les effets spéciaux sont ici ratés, particulièrement ceux des vaisseaux (les plans larges dans l’espace sont une horreur, encore plus en IMAX) et de l’Alien, servi sur un plateau de bric et de broc. L’univers froid et glaçant est assez bien créé mais très insuffisant au niveau esthétique, les personnages sont insipides voire débiles (la réaction du Commandant Oram face à l’Alien…) et le scénario rate clairement le coche : après avoir pitché deux idées très intéressantes dans les premières scènes, celles-ci sont complètement laissées pour compte ou survolées une fois arrivés à la phase d’exploration, le dit scénario préférant s’attarder sur un personnage tantôt intéressant, tantôt risible, et dont les éléments clés sont assez prévisibles.

Et ce alors que ce script est co-écrit par Michael Green, scénariste engagé par la Fox pour presque tous ses projets de renom de l’année, à savoir Logan et la nouvelle adaptation du Crime de l’Orient Express, mais également sur Blade Runner 2049, la suite du film culte de Ridley Scott, mise en scène par Denis Villeneuve. Néanmoins, ce film n’est pas non plus un ratage complet : il apporte bien les réponses réclamées à Prometheus et le mixage sonore est excellent, tout comme le personnage de Daniels, vraie figure d’action du film qui n’est pas sans rappeler Ellen Ripley et qui présente de réelles relations avec les personnages centraux du film.

Ah, et j’ai (peut-être) compris pourquoi j’étais si nul en flûte au collège. Merci Michael Fassbender. Ou Walter. Ou David.

JRS946
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Films vus en 2017

il y a 5 ans

Alien: Covenant
Sergent_Pepper
5

Asperge le mytho

Le dédale nous égare : Ridley Scott, en retournant à ses premiers amours, ne nous en facilite pas nécessairement l’accès : retour du monstre, suite de son prequel, quête des origines, récit fondateur...

Lire la critique

il y a 5 ans

113 j'aime

27

Alien: Covenant
MatthieuS
5

Un projet qui aurait mieux fait d’être tué dans l’œuf

Alien Covenant est donc la continuité de Prometheus, film réalisé et produit par Ridley Scott en 2012. Cette suite, du nom d’Alien Covenant, est le dessin d’un projet. Ce projet est de rendre cette...

Lire la critique

il y a 5 ans

88 j'aime

33

Alien: Covenant
Behind_the_Mask
7

Mother fucker ?

Dis-moi, cher abonné, te souviens-tu ce que tu faisais en 2012, plus précisément le 30 mai ? Ah ah, j'étais sûr que tu allais dire ça. Allez, je te donne un indice pour te remettre en situation. Tu...

Lire la critique

il y a 5 ans

82 j'aime

22

Alien: Covenant
JRS946
5

Critique de Alien: Covenant

Cinq ans après la sortie du très controversé Prometheus, Ridley Scott revenait une nouvelle fois à la saga de ses débuts pour proposer Alien : Covenant, sequel ayant promis d’apporter les réponses...

Lire la critique

il y a 5 ans

Get Out
JRS946
9
Get Out

Critique de Get Out

Révélé au public par son célèbre show humoristique, Key and Peele (aux côtés de Keegan Michael Key), Jordan Peele s’attelait ici à son premier long métrage en tant que réalisateur, intitulé Get Out,...

Lire la critique

il y a 5 ans

Les Gardiens de la galaxie Vol. 2
JRS946
7

Critique des Gardiens de la Galaxie Vol. 2

Après le succès surprise (773 millions de dollars amassés à travers le monde) du premier volet sorti en 2014, la bande à Star-Lord revenait à nouveau envahir le grand écran en ce mois d’avril 2017,...

Lire la critique

il y a 5 ans