Bande-annonce
Affiche Amarcord

Amarcord

(1973)
12345678910
Quand ?
7.8
  1. 8
  2. 8
  3. 12
  4. 41
  5. 88
  6. 233
  7. 610
  8. 918
  9. 502
  10. 258
  • 2.7K
  • 284
  • 2.4K

Voir Amarcord dès maintenant sur

YouTube

Dans un bourg italien près de la mer, à l'heure du fascisme triomphant, les enfants trainassent, cherchant des victimes pour leurs blagues innocentes. L'un d'eux va connaître, en l'espace d'une année, une série d'expériences tour à tour drôles, savoureuses et poignantes.

Casting : acteurs principauxAmarcord

Casting complet du film Amarcord
Critiques : avis d'internautes (37)
Amarcord
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Je te souviens.

[Série ''Dans le top 10 de mes éclaireurs : Kalopani] Les aigrettes volatiles annoncent le printemps dans la première séquence d’Amarcord : flottant dans l’air, elles se diffusent partout, sans ordre, et poétisent un décor urbain. : cet archipel aérien, presque immatériel qu’on retrouvera à la fin du film avec les flocons de neige est le programme mémoriel de Fellini : d’une légèreté soyeuse,...

56 9
Avatar Sergent_Pepper
8
·
"Le souvenir est le parfum de l'âme "

"Je ne peux travailler qu’au moyen du souvenir, à travers l’essentialité dans laquelle la mémoire des choses fonctionne. Je peux le faire seulement à travers le filtre du souvenir qui décante, décompose, va au cœur des choses." Fellini. Pour moi "Amarcord" constitue le sommet de l'œuvre fellinienne car il est moins fastueux ou exubérant que ses films habituels, le cinéaste va au cœur... Lire l'avis à propos de Amarcord

54
Avatar Kalopani
10
Kalopani ·
Je me souviens d'Amarcord

Je me souviens avoir vu Amarcord quand j’étais lycéen Je me souviens que j’avais l’âge de Titta et de ses copains Je me souviens qu’Amarcord veut dire « Je me souviens » Je me souviens de la prof de maths aux seins comme des obus Du professeur de grec à la langue bien fendue Je me souviens d’une sorcière qui figurait l’hiver Et de la Gradisca et qu’elle roulait des fesses Du... Lire la critique de Amarcord

21 12
Avatar Théloma
9
Théloma ·
Critique de Amarcord par -Marc-

Par petites touches tantôt drôles, truculentes, tantôt émouvantes ou tristes, Fellini évoque ses souvenirs d'adolescence, mêlés de fantasmes. Celà se passe dans une petite ville italienne pendant la période mussolinienne dans le cadre d'une famille partagée (un oncle fasciste) mais soudée. On devine que cette période a dû marquer profondément les italiens qui ont dû vivre ensemble après avoir... Lire la critique de Amarcord

4
Avatar -Marc-
7
-Marc- ·
Découverte
Chronique d'un printemps italien

Je n'ai jamais vu de Fellini. Je ne sais pas ce qu'est le néo-réalisme. Je connais seulement ses autres films de nom et ils ont toujours été pour synonymes d'ennui profond. Voilà les conditions dans lesquelles j'abordais ce film. Et dire que j'ai été surpris en bien relève ici de l'euphémisme. Le film raconte l'enfance de Fellini dans son petit village de Rimini, durant la période du... Lire la critique de Amarcord

26 6
Avatar LeMickeyD
8
LeMickeyD ·
Toutes les critiques du film Amarcord (37)
Bande-annonce
Amarcord