Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Critiques de Amarcord

Sergent_Pepper
8

Je te souviens.

[Série ''Dans le top 10 de mes éclaireurs : Kalopani] Les aigrettes volatiles annoncent le printemps dans la première séquence d’Amarcord : flottant dans l’air, elles se diffusent partout, sans...

le 19 oct. 2014

69 j'aime

9

Pravda
10

Grazie Federico

Que dire si ce n'est que je n'ai pas envie de noter ce film sans vous raconter à quel point je l'ai aimé ? Fellini m'a déjà plu. Avec la Dolce Vita ou La Strada. Roma m'a grandement intéressée. Mais...

le 21 juil. 2014

38 j'aime

Docteur_Jivago
10

L'hiver qui meurt

Amarcord ou "Je me souviens" en dialecte de Romagne. Un titre qui va à merveille avec cette oeuvre de Federico Fellini où le cinéaste italien évoque sa jeunesse dans l'Italie fasciste...

le 12 juil. 2017

33 j'aime

2

Theloma
9

Je me souviens d'Amarcord

Je me souviens avoir vu Amarcord quand j’étais lycéen Je me souviens que j’avais l’âge de Titta et de ses copains Je me souviens qu’Amarcord veut dire « Je me souviens » Je me souviens de la prof de...

le 19 mai 2019

30 j'aime

10

LeMickeyD
8

Chronique d'un printemps italien

Je n'ai jamais vu de Fellini. Je ne sais pas ce qu'est le néo-réalisme. Je connais seulement ses autres films de nom et ils ont toujours été pour synonymes d'ennui profond. Voilà les conditions dans...

le 23 nov. 2010

25 j'aime

6

Moorhuhn
8

Once upon a time in Italia

Amarcord: Je me souviens. Fellini dans ce film se souvient et mêle ses souvenirs aux fantasmes typiques du cinéaste dans cette oeuvre baroque, bourrée de vie et de sensibilité. D'un hiver à un...

le 11 déc. 2012

13 j'aime

4

Aramis
9

Les meilleures années

"Mi ricordo" – "Je me souviens" – telle est la signification du drôle de titre du film de Fellini qui remporta l’Oscar du meilleur film étranger en 1974. Ou plutôt, la traduction de cette curieuse...

le 22 nov. 2015

8 j'aime

4

Alligator
9

Critique de par Alligator

janv 2011: "Magnifique conte mêlant souvenirs intimes et partagés, rêves et fantasmes avec l'exubérance du tempérament fellinien, avec des femmes qui pleurent l'amour, qui rient du cul, des enfants...

le 16 avr. 2013

8 j'aime

1

EricDebarnot
7

Croyance en la magie du Cinéma

Transposition stylisée des souvenirs d'enfance de Fellini à Rimini dans l'Italie fasciste des années 30, "Amarcord" se présente comme une suite de vignettes nostalgiques et loufoques, réel festival...

le 28 oct. 2014

7 j'aime

abarguillet
9

Critique de par abarguillet

Qui n'a pas rêvé un jour ou l'autre de remonter le temps et de replonger dans l'univers toujours idéalisé de l'enfance ? C'est sans doute le moteur de toute création. Pour s'en tenir au seul 7e Art,...

le 24 août 2013

7 j'aime