Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Andreï Roublev

Critiques de Andreï Roublev

Film de (1966)

Critique de Andreï Roublev par reno

Deuxième film de Tarkovski, Andrei Roublev est une vision de l’histoire du grand peintre d’icônes russe. A travers lui, en un film tant magistral qu’exigeant, le cinéaste présente en un mouvement tout à la fois symbolique, métaphysique et poétique, sa vision de l’art et du monde. Pour Tarkovski, le cinéma a la portée des autres arts, la peinture notamment, et demande à être établi en tant que tel.... Lire la critique de Andreï Roublev

100 54
Avatar reno
10
reno ·

« Contempler, créer, renoncer, s’élever »

Après L’Enfance d’Ivan, Tarkovski embrasse pleinement son art pour se lancer dans une fresque monumentale, à la fois reconstitution historique de grande ampleur et réflexion puissante sur les affres de la création. Le récit, disséminé en chapitres apparemment... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

76 13
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

L'artiste face à Dieu

Pour son second long-métrage après "L'enfance d'Ivan", Andreï Tarkovski met en scène la vie d'un moine et peintre d'icônes dans une Russie du début du XVème siècle troublée par diverses luttes intérieures... C'est en un prologue et huit tableaux que Tarkovski construit son film, mettant en avant les pensées et l'errement d'Andreï Roublev dans cette société où violence, trahison et inhumanité... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

43 4
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Tarkovski, une mystique de l'apesanteur

La scène d'ouverture d'Andreï Roublev est déjà un mystère en soi. D'abord parce qu'elle ne s'intègre en rien au scénario même du film, ensuite parce qu'elle est d'un anachronisme assez révélateur: un homme, peut-être un fou, tente de s'élever par les airs dans une montgolfière de fortune. Sa vision devient quasi-extatique lorsqu'il se hisse au-dessus de l'église même d'où il s'est envolé, mais... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

40 35
Avatar DanielO
10
DanielO ·

"Réconcilier l'homme et Dieu"

Il y a des films qui sont tellement exceptionnels que j'ai peur de ne pas trouver les mots pour les décrire. Tellement ... que les superlatifs paraissent bien fades. Tellement... que je me sens moi-même, surtout, parfaitement incapable de retranscrire leurs beautés. Des films dont les qualités dépassent de très loin mes facultés intellectualisantes et langagières. Non, Andréi Roublev n'est pas... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

105 32
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·

Tarkovski sonne le glas

Un sujet peu avenant (une communauté de moines -dont certains peintres- en Russie, au 14eme siècle), un fil narratif peu évident (parfois difficile de comprendre qui est qui, d'un chapitre à l'autre), des interrogations métaphysiques dont on peut se sentir éloigné (enfin, surtout moi), un longueur qui peut amener à y réfléchir à deux fois avant de se lancer (trois heures sur ces thèmes, faut se... Lire la critique de Andreï Roublev

35 4
Avatar guyness
7
guyness ·

La prière de l'artiste

Alors que le monde s’écharpe dans des travers irrévocables, Andrei Roublev médite sur sa compétence à pouvoir ériger une quelconque retranscription du monde dans lequel il vit. Sa mission : peindre le jugement dernier. De prime abord, la lecture du titre du film est aussi intéressante que purement anecdotique : Andrei Roublev. Mais le film parle d’Andrei. Mais duquel ? Roublev ou Tarkovski.... Lire la critique de Andreï Roublev

25 7
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

Critique de Andreï Roublev par PiotrAakoun

Film un peu déconcertant à la première vision ... cela m'a un peu rappellé l'ambiance du "Septième sceau" d'Ingmar Bergman, ainsi que Kurosawa ... mis à part cela, ce film a ses propres caractéristiques qui en font une oeuvre unique. Grande fresque historique retraçant le parcours spirituel d'un moine dans la Russie du 15ème siècle racontée à travers 8 tableaux pouvant chacun être pris... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

21 9
Avatar PiotrAakoun
10
PiotrAakoun ·

Du dévoilement de l'être par l'art chez Tarkovski

Andrei Roublev est le film de Tarkovski qui, avec Solaris, me semble se rapprocher le plus de la pensée heideggérienne, et plus particulièrement dans la prédominance de l'art sur la technique comme finalité de la pensée. Petite parenthèse sur une partie de la pensée de Heidegger, afin de permettre une compréhension de la suite : Cette technique n'est pas la technè antique,... Lire la critique de Andreï Roublev

38 30
Avatar Vanaheim
9
Vanaheim ·

La Chute

Alors que le premier personnage du film tente de s’envoler, qu’il y parvient un bref instant, et semble initier de nouveaux sentiments, la gravité reprend ses droits ; il s’écroule. Alors que trois moines cheminent tranquillement un coin de nature paisible, leur marche se fait course quand la pluie soudain s’abat. Alors qu’un groupe d’homme s’esclaffe enfermé dans une... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

23 8
Avatar TheBadBreaker
10
TheBadBreaker ·