Affiche Andreï Roublev

Critiques de Andreï Roublev

Film de (1966)

La Chute

Alors que le premier personnage du film tente de s’envoler, qu’il y parvient un bref instant, et semble initier de nouveaux sentiments, la gravité reprend ses droits ; il s’écroule. Alors que trois moines cheminent tranquillement un coin de nature paisible, leur marche se fait course quand la pluie soudain s’abat. Alors qu’un groupe d’homme s’esclaffe enfermé dans une... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

25 8
Avatar TheBadBreaker
10
TheBadBreaker ·

Critique de Andreï Roublev par ghyom

Andreï Roublev est un film exigeant. Une œuvre spirituelle où se mêlent l’artiste, Dieu et les hommes. Une fresque grandiose annoncée par ce prologue en ballon, qui commence bassement, vilement, pour se terminer dans l’apothéose du carillon puissant d’une cloche et de cet épilogue somptueux d’une caméra enfin en couleur qui scrute les icônes atteignant la dimension mystique du final de 2001. Je... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

17 6
Avatar ghyom
9
ghyom ·

L'art et la manière

La place de l’artiste dans la société est une question qui semble parcourir à la fois l’œuvre et les ambitions d’Andreï Tarkovski. C’est cette idée de la vocation qui a véritablement défini son cinéma, à la fois dans sa rareté, dans sa diversité et dans sa précision. Il est d’ailleurs tentant de faire le lien entre lui et le personnage principal d’Andreï Roublev qui, outre leur... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

10 5
Avatar Vivienn
10
Vivienn ·

Pour quoi la foi ?

Mise en garde : Je ne pourrais pas, au cours de cette critique, m'empêcher de dévoiler certains événements ponctuant le film. Même si au regard de l'ensemble cela ne nuira aucunement à sa valeur intrinsèque, je ne peux me permettre de vous imposer ce jugement, incontestable s'il en est. Andrei Rublev est le deuxième Tarkovski que je vois après son film étendard, Stalker. Ce dernier, sorti 13... Lire la critique de Andreï Roublev

14 14
Avatar Any Body
10
Any Body ·

Critique de Andreï Roublev par AMCHI

Plus classique qu'un Stalker mais bien plus énigmatique que le cinéma ordinaire Andreï Roublev est bien la preuve qu'un régime totalitaire n'empêchera jamais un artiste doué d'exprimer son talent. Sur prêt de 3 heures Tarkovski parvient sans peine grâce à son talent singulier à nous fasciner... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

8 4
Avatar AMCHI
8
AMCHI ·

Le chien de Kyril

Kyril était moine. Kyril avait un chien. Lorsque Kyril s'enfuit du monastère, son chien, plein de confiance, voulut suivre son maître. Et ce maître abattit l'animal fidèle. A coups de bâton. Andreï était moine, lui aussi, et peintre de grand talent. Le plus grand peintre d'icônes, dit-on, de l'Histoire de la Sainte Russie. Il croyait en l'Art, il croyait en l'Homme, et il croyait en... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

7 4
Avatar lambertine
9
lambertine ·

La Sainte Trinité

Traduire l’essence de l’âme russe sans trahir son âme, telle fut l’ambition et l’éblouissante réussite de Tarkovski en réalisant Andreï Roublev, oeuvre qui tient à la fois de la fresque historique spectaculaire et de la geste intime. Le cinéaste dresse un constat d’un régime communiste reniant les racines spirituelles russes, se réfugie dans sa poésie panthéiste et dans un mysticisme... Lire la critique de Andreï Roublev

8
Avatar DivinecomédiedeDante
9
DivinecomédiedeDante ·

Andrei Roublev (1969)

Il s'agit d'un film extrêmement long, presque 3 heures, tourné en noir et blanc. Il est cependant divisé en deux parties qui peuvent éventuellement être vues séparément et chaque partie est divisée en chapitres. L'histoire se déroule en Russie au 15 ème siècle dans une période très troublée où règnent le chaos et la loi du plus fort. Le scénario très riche questionne sur la place des artistes... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

7 3
Avatar greenwich
9
greenwich ·

Vie de Saint.

Un film splendide. Ça a le mérite d'être bref, mais rassurez-vous ça arrive. Je me suis dis, dans un comportement impie, que j'allais réviser mes cours en regardant le film, donc autant vous dire j'allais le regarder comme un abruti. Bon ben au final je n'ai pas...révisé. Dès le premier plan j'ai lâché mon bouquin et je n'ai pas beaucoup vu passer les 3h. Tarkovski nous attrape et nous met dans... Lire la critique de Andreï Roublev

6 2
Avatar TheDuke
10
TheDuke ·

Le devoir de l'artiste

Il est intéressant de constater à quel point la croyance chez Tarkovski se fait ouverte ; elle exalte l'art, aime la vie, questionne librement l'esprit et les sens, et s'affranchit de tout dogmatisme. C'est par cette même"foi éclairée" (pas tant en Dieu qu'en l'art) que le célèbre iconographe, alter-égo du cinéaste lui-même, tente de faire comprendre sa vision du monde. Si "Andreï Roublev"... Lire la critique de Andreï Roublev

6
Avatar Trelkovsky-
10
Trelkovsky- ·