Advertisement
Affiche Andreï Roublev

Critiques de Andreï Roublev

Film de (1966)

Soliloque silencieux entre l'art et Dieu

Après avoir laissé ce film durant sept ans sur mes étagères, craignant un ennui léthargique pire encore qu'un Mizoguchi, quelle a été ma surprise de l'avoir apprécié autant. Alors c'est clair que je ne le conseillerais pas à tout le monde, car il faut bien s'accrocher pour suivre cette oeuvre si atypique par sa narration décousue et son rythme qui donne beaucoup de place à la suggestion tant... Lire la critique de Andreï Roublev

1
Avatar Dun
7
Dun ·

Lhistoire de l'homme qui a failli battre Dark Vador

(Titre inspiré par la critique de Barry Lyndon par Bondmax) C'est l'histoire de quelqu'un qui s'appelait Andrei Roublev Sans le savoir il allait devenir connu En étant le personnage principal d'un film Qui s’avère être un chef d’œuvre absolu 8,2 de moyenne sur SensCritique ! Et encore c'est sous-noté Pour une réalisation qui dépasse Les frontières de la virtuosité Tant d'idées de mise... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

1
Avatar LeFlashGamer
10
LeFlashGamer ·

Critique de Andreï Roublev par Bung

C'est évidement un film qui, techniquement, écrase 99% de la production mondiale qui a pu se faire jusqu'à aujourd'hui et même demain, oui, même les films aux effets numériques d'une platitude exécrable et de pseudo-3D poussant les réalisateurs à la flemmardise et qui prennent un coup de vieux dès le lendemain de leur sortie. J'ai en mémoire ce plan séquence aérien lors du décollage de la... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

Avatar Bung
5
Bung ·

Pas envie de me faire lapider alors j'accorde 7/10

Premier Tarkovski pour moi... et bien c'est pas si rude que cela, la photo est bonne, le cadrage est pas si mal même si on est loin d'Eisenstein, le découpage est plutôt bien venu, l'interprétation excellente. Bon maintenant faut dire aussi que suivre pendant près de 3 heures un moine iconiste du 14ème siècle c'est pas une sinécure pour moi, j'ai beaucoup de mal avec les films de plus de 90... Lire la critique de Andreï Roublev

Avatar Dany80090
7
Dany80090 ·