Affiche Andreï Roublev

Critiques de Andreï Roublev

Film de (1966)

Le son des cloches.

Film somptueux, ouvert, magnifique. C'est une oeuvre très pure, très lumineuse - ça parle du chaos, ça parle de la foi. Ce qui est beau, c'est que la foi de Tarkovski ne se fait jamais dogme, elle irrigue tous les visages, toutes les paroles. Le film est comme une oreille dans laquelle tombe tous les sons, toutes les voix, les images. Il y a une maîtrise des symboles qui force l'admiration,... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

2
Avatar B-Lyndon
9
B-Lyndon ·

Effrayant de perfection

Andreï Roublev n'est pas un film chiant. Ni inaccessible. Ni élitiste. Le synopsis le fait passer pour le plus tarkovskien de tous, alors qu'il est en fait bien différent des autres films du maître. En effet, sur le papier, voilà à quoi on a droit : trois heures en noir et blanc, sur un moine peintre d'icônes du XVe siècle. Et en russe, s'il vous plait ! C'est sans doute un peu pour ça que... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

1
Avatar AegonVII
10
AegonVII ·

Soliloque silencieux entre l'art et Dieu

Après avoir laissé ce film durant sept ans sur mes étagères, craignant un ennui léthargique pire encore qu'un Mizoguchi, quelle a été ma surprise de l'avoir apprécié autant. Alors c'est clair que je ne le conseillerais pas à tout le monde, car il faut bien s'accrocher pour suivre cette oeuvre si atypique par sa narration décousue et son rythme qui donne beaucoup de place à la suggestion tant... Lire l'avis à propos de Andreï Roublev

1
Avatar Dun
7
Dun ·

Critique de Andreï Roublev par JM2LA

Un des rares films dans l'histoire du cinéma qui ne souffre pas de la comparaison avec la peinture ou qui se sort grandi d'une biographie d'un (autre) artiste. Plus encore qu'une biographie et qu'une reconstitution historique du contexte qui a rendu l'œuvre possible, Tarkovsky et son scénariste ont organisé une forme en tresse avec Roublev s'enroulant sur une trame d'événements... Lire la critique de Andreï Roublev

1
Avatar JM2LA
10
JM2LA ·

Pour qui sonne le glas ?

Alors que le monde s’écharpe dans des travers irrévocables, Andrei Roublev médite sur sa compétence à pouvoir ériger une quelconque retranscription du monde dans lequel il vit. Sa mission : peindre le jugement dernier. De prime abord, la lecture du titre du film est aussi intéressante que purement anecdotique : Andrei Roublev. Mais le film parle d’Andrei. Mais duquel ? Roublev ou Tarkovski.... Lire la critique de Andreï Roublev

1
Avatar SOFTWALKER
10
SOFTWALKER ·

Critique de Andreï Roublev par Bung

C'est évidement un film qui, techniquement, écrase 99% de la production mondiale qui a pu se faire jusqu'à aujourd'hui et même demain, oui, même les films aux effets numériques d'une platitude exécrable et de pseudo-3D poussant les réalisateurs à la flemmardise et qui prennent un coup de vieux dès le lendemain de leur sortie. J'ai en mémoire ce plan séquence aérien lors du décollage de la... Lire la critique de Andreï Roublev

Avatar Bung
5
Bung ·

Pas envie de me faire lapider alors j'accorde 7/10

Premier Tarkovski pour moi... et bien c'est pas si rude que cela, la photo est bonne, le cadrage est pas si mal même si on est loin d'Eisenstein, le découpage est plutôt bien venu, l'interprétation excellente. Bon maintenant faut dire aussi que suivre pendant près de 3 heures un moine iconiste du 14ème siècle c'est pas une sinécure pour moi, j'ai beaucoup de mal avec les films de plus de 90... Lire la critique de Andreï Roublev

Avatar Dany80090
7
Dany80090 ·