Aqua manne, à quoi bon ?

Avis sur Aquaman

Avatar Adrast
Critique publiée par le

Bon, comme je suis limité par le nombre de caractères des listes, je m'y colle pour une critique qui n'en sera pas une. Contenu pas joli-joli, âmes sensibles s'abstenir.

Pour faire court, le film oscille entre le 3, le 4 et le 5. 3 pour les dialogues teubés [madre de dios, ce dialogue contre le gardien du sceptre [d'autocar ; mdr]...] et les situations lolilol héritées de Marvel, 4 pour l'univers aquatique souvent terne et incohérent [gneugneugneu c'est pas scientifique, ça s'peut pas, gneugneugneu] mais ma foi assez novateur et 5 quand y'a plein de trucs à l'image et que ça pète de partout vers la fin ; "c'est la lutte finale", quoi.

Nicole Kidman y est méconnaissable, à tel point qu'on croirait voir sa fille. Elle est plus lisse et plastique que le cul de sa fille, d'ailleurs. Mention spéciale aux maquilleurs qui ont bien masqué les rides de son cou, élément déterminant pour trahir son âge réel [tmtc Brigitte Macron]. Tellement artificielle qu'on croirait voir des images de synthèse (cf. Le Congrès ou sa mise en application dans Star Wars Rogue One). La photographie est pas très jolie, le filtre rosâtre éthéré apposé sur les scènes en extérieur devant le phare était déjà suranné avant de voir le jour. L'humour est potache, les dialogues simplistes et les scènes de combat outrancières. D'ailleurs le moindre truc est "too much" dans ce film, jusqu'à la bande-son : une porte défoncée, un gros boom dans la salle, une roquette propulsée, un grand boom d'explosion, une colission = un gros beatdown d'Hans Zimmer. Le bestiaire est random et pourrait se voir dans n'importe-quel autre film fantasy ; notamment la grosse bébête qui pète tout à la fin du film, qui pourrait sortir de Pacific Rim, ou les espèces d'hommes-crabes débarquant de South Park. Le méchant est très méchant mais heureusement sa maman, elle, est gentille [ça a son importance dans le scénario]. Ce méchant très méchant (mais BG) est secondé par un autre méchant très méchant, noir de haine, qui juge swag d'enfiler un costume de mouche pour exterminer Aquaman. Les costumes et les armes terrestres des soldats atlants [les habitants de l'Atlantide] quant à eux rappelleront les Power Rangers, leurs pirouettes chorégraphiques aussi, à force de se faire bolosser par les gentils.

Je me suis fait plusieurs fois la réflexion que ça vieillirait mal, pas tant à cause des FX que de la DA déjà limite-limite [le costume de l'affiche est à voir en "live action" pendant le film pour le croire]. Sinon la VF était fantastique, comme d'habitude, surtout la voix couillue d'Aquaman qui sublimait les répliques "Dédé grosse bite poilue j'bois ma pinte au PMU". En bout de course, le seul truc qui m'est venu à l'esprit pour qualifier ce nouveau roi, à 20 minutes de la fin du film, c'est "roi des beaufs".

Instant autocritique : au fond, dans l'histoire, le plus beauf d'entre tous ne serait pas celui qui va voir un film dont il sait pertinemment qu'il ne lui conviendra pas, pour ensuite en dégueuler son mépris avec un niveau de langage qui ne s'élève en rien au-dessus de la beauferie qu'il dénonce ? « À méditer », comme dirait Jean-Pierre La Morale, père la morale Républicain de père en fils ; portant fièrement la gourmette et le costume trois pièces.

PS : et le pire c'est qu'une séquence insérée entre les 2 génériques de fin est annonciatrice d'une suite...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 388 fois
9 apprécient · 5 n'apprécient pas

Adrast a ajouté ce film à 1 liste Aquaman

Autres actions de Adrast Aquaman