Affiche Arnaques, crimes et botanique

Critiques de Arnaques, crimes et botanique

Film de (1998)

Quatre garçons plein d'avenir

A sa sortie en 1998, le premier long-métrage de Guy Ritchie bénéficia aussitôt du statut de film culte auprès du jeune public (lycéens et étudiants adeptes de la fumette, notamment) au même titre d'ailleurs que son successeur "Snatch", qui lui empruntera une structure scénaristique similaire ainsi qu'une partie de sa distribution. Il faut dire que le jeune réalisateur anglais joue... Lire la critique de Arnaques, crimes et botanique

5 1
Avatar Val_Cancun
5
Val_Cancun ·

Scarface. J'ai vu Scarface. Si on veut savoir dealer de la dope il faut voir Scarface.

Laisse moi un peu te parler de Harry la hache. Un jour il y avait un type, un nommé Smithy Robinson, il bossait pour Harry. Le bruit a couru qu'il se sucrait au passage. Harry à convoqué Smithy pour une petite explication. Smithy s'en est pas très bien tiré. En moins d'une minute, Harry s'est foutu en rogne, il a attrapé la première chose qui lui tombais sous la main : Comme par hasard une bite... Lire l'avis à propos de Arnaques, crimes et botanique

5
Avatar 0Connors
9
0Connors ·

" Jambe gauche, jambe droite et après le reste va suivre. Ça s'appel marcher! "

Marcher c'est génial. Dépend de où tu vas. La direction qu'a pris Ritchie divise. Moi j'ai découvert Guy Ritchie avec Sherlock Holmes. J'avais adorer. Guy Ritchie dit " l'affreux " qu'j'ai lu. J'avais pas compris. Eh ben faut dire que... J'ai toujours pas compris. Enfin si, j'ai compris. Mais je suis pas d'accord. C'est clair que tout ces effets de styles, ralentis, mouvements et positions de... Lire la critique de Arnaques, crimes et botanique

3
Avatar Jean Danner
6
Jean Danner ·

Hilarant !

Eddy, Soap, Tom et Bacon ont échafaudé un plan. Grâce au talent d'Eddy au poker, ils pourraient sacrément s'enrichir en une seule soirée. Ce qu'ils n'ont pas prévu, c'est que l'organisateur n'a pas l'intention de jouer franc jeu. Résultat : les quatre amis y perdent leurs plumes et se retrouvent même avec une ardoise d'un demi-million de livres chez le redoutable gangster. Ils disposent d'une... Lire la critique de Arnaques, crimes et botanique

1
Avatar LeDinoBleu
7
LeDinoBleu ·

Lock, stock, London

Plus qu'anglais, ce film est avant tout londonien. On passera sur la BO et l'intrigue, qui préfigurent (et à mon sens surpassent) celles de Snatch. Là où le gars Ritchie régale, c'est dans le maniement du cockney, cet argot de l'est londonien, qui nous rend parfois (en VO, mais comment le regarder autrement ?) la chose à peu près aussi compréhensible qu'un film d'Audiard pour un mormon de Salt... Lire l'avis à propos de Arnaques, crimes et botanique

3 1
Avatar pierrejougla
8
pierrejougla ·

Nick le Grec

J'ai jamais débordé d'enthousiasme pour ce film, bien que j'en reconnaisse la qualité. Je sais pas si c'est ce Sépia dégueulasse ou le fait qu'aucun passage ne m'a jamais vraiment percuté, mais j'arrive pas vraiment à m'y sentir connecté. Après c'est trop bien écrit et trop bien rythmé pour être ignoré, donc bon. Lire la critique de Arnaques, crimes et botanique

1
Avatar monDmonium
7
monDmonium ·

Critique de Arnaques, crimes et botanique par Camille L.

Comme la plupart des films de Guy Ritchie, "Arnaques, crimes et botanique" peut se vanter d'avoir un script bourré de phrase cultes et d'être totalement déluré. Les fans de "Sntach" s'y retrouveront certainement. Mais contrairement à des films tels que "les 9 reines", "Snatch" ou encore "Kiss Kiss Bang Bang" qui peuvent apparaitre dans le même registre, le scénario et le final de "Arnaque,... Lire la critique de Arnaques, crimes et botanique

2
Avatar Camille L.
7
Camille L. ·

Critique de Arnaques, crimes et botanique par Lopocomar

Arnaques, Crimes et Botanique fait partie de ces petits films particuliers qu'on ne croise que rarement. Vu à sa sortie avec des potes dans une salle remplie de 8 personnes, alors que nous étions déjà 4, ce premier long de Guy Ritchie est bien plus que le brouillon de Snatch comme certains le pensent. En réalité, ACB avait lancé à l'époque un gros succès en Angleterre. Une présentation des... Lire l'avis à propos de Arnaques, crimes et botanique

2
Avatar Lopocomar
8
Lopocomar ·

Guy Ritchie dans son froc

Depuis le temps qu'on me raconte qu'en fait les Guy Ritchie du début sont autrement intéressants, j'ai bien fini par essayer. Après le grotesque et abominable Snatch, voici le presque aussi ridicule premier opus de l'étron du cinéma anglais le plus célèbre de ces dernières années. Bien sûr, c'est déjà impossible d'avoir ne serait-ce qu'un seul plan de cinéma, vu que c'est filmé avec les pattes... Lire l'avis à propos de Arnaques, crimes et botanique

44 95
Avatar Torpenn
3
Torpenn ·

Moyen et surestimé

Le film ne devient (relativement) intéressant que dans sa deuxième partie. Avant il y a trop de monde, on a du mal à deviner qui est avec qui, qui est contre qui… et à vrai dire on s'en tape un peu, on a d'empathie pour personne, la direction d'acteur est médiocre, quasiment pas de femme à part Vera Day qui vient cachetonner et Gloria-mitraillette (une des rares bonnes séquences) La fin nous... Lire la critique de Arnaques, crimes et botanique

3 1
Avatar estonius
4
estonius ·