Bande-annonce
Affiche Arrête-moi si tu peux

Arrête-moi si tu peux

(2002)

Catch Me if You Can

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 61
  2. 84
  3. 199
  4. 588
  5. 1736
  6. 6346
  7. 18600
  8. 19654
  9. 6997
  10. 2076
  • 56K
  • 2.7K
  • 4.5K

Dans les années soixante, le jeune Frank Abagnale Jr. est passé maître dans l'art de l'escroquerie, allant jusqu'à détourner 2,5 millions de dollars et à figurer sur les listes du FBI comme l'un des dix individus les plus recherchés des Etats-Unis. Véritable caméléon, Frank revêt des identités...

Casting : acteurs principauxArrête-moi si tu peux
Casting complet du film Arrête-moi si tu peux
Match des critiques
les meilleurs avis
Arrête-moi si tu peux
VS
J'ai vu une petite souris changer la crème en beurre à force de pédaler dedans comme une folle

Un film tiré d'une histoire vraie, romancée très certainement, mais un film tiré d'une histoire vraie quand même. Frank Abagnale apprend le "métier" d'escroc par nécessité, alors que ses parents sont en pleine chute sociale qui conduit à l'éclatement de la bulle familiale. C'est avec son premier carnet de chèques que Frank "empruntera" plusieurs millions de dollars un peu partout aux Etats-Unis et en Europe. L'affiche présente les deux protagonistes, Frank et Carl, de 3/4, bras croisés et...

24 3
N'exagérons pas !

Il paraît que Arrête moi si tu peux est un film tiré de faits authentiques, ce qui peut faire sourire, tant l’invraisemblance de nombre de péripéties me semble davantage issue de la mégalomanie habituelle des Étasuniens et d’un certain esprit d’emphase propre aux super-héros et autres personnages mythiques qui semblent dotés à la fois de l’ubiquité et d’une veine invraisemblable… Disons que, sans doute, et pour les besoins d’une édition de la biographie du modèle de Léonardo... Lire la critique de Arrête-moi si tu peux

13 10
Critiques : avis d'internautes (161)
Arrête-moi si tu peux
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Cours Frank, cours !

Après deux tournages qui n'ont pas été de tous repos, à savoir A.I. et Minority Report, Steven Spielberg, qui n'a jamais été aussi productif qu'en ce début de siècle, se lance un défi plus léger, Catch me if you can où il met à l'écran les mémoires du faussaire Frank Abagnale, Jr.... Lire la critique de Arrête-moi si tu peux

36 1
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·
Une fuite en arrière

Arrête-moi si tu peux est l’histoire vraie d’une lutte visant à reconquérir un passé qui restera à jamais passé. C’est l’histoire d’un jeune garçon qui dédia sa vie à reconstruire ce lointain souvenir d’un foyer familial idyllique devenu poussière. Une vie qui autrefois réunissait sa mère et son père qu’il admirait tant. Cet amour, qu’il pensait véritable, prenait racine dans ce cocon... Lire la critique de Arrête-moi si tu peux

4
Avatar Florian Amry
10
Florian Amry ·
Découverte
Trottoirs blancs et lunettes noires

Plus un pas de danse est exécuté à la perfection, plus il paraît simple à reproduire, sans complexité. L'illusion ne tient qu'à un fil, et à peine commence-t-on a l'analyser que l'on se retrouve noyé par les mille pièces d'un puzzle qui, mises bout-à-bout, forment bel et bien un mouvement harmonieux. Loin des extraterrestres, des dinosaures et des nazis, Spielberg signa son meilleur film avec... Lire l'avis à propos de Arrête-moi si tu peux

65 15
Avatar Fritz_the_Cat
9
Fritz_the_Cat ·
Critique de Arrête-moi si tu peux par Madely L

L'histoire vraie de Frank Abagnale Junior, qui a détourné plus de 2 millions de dollars en chèques falsifiés, en se faisant passer pour un pilote, un médecin, un avocat... Pour ce faire, Steven Spielberg a fait appel à deux stars du cinéma : Leonardo Dicaprio dans le rôle du jeune usurpateur charismatique, et Tom Hanks, l'agent du FBI à sa recherche durant plusieurs années. Les deux jouent... Lire la critique de Arrête-moi si tu peux

13
Avatar Madely  L
8
Madely L ·
Deux petites souris tombent dans un seau plein de crème...

Ah Catch me if you can, le vilain petit canard chez Spielberg, du moins peut être pas vilain, d'autres ont reçu un accueil nettement plus violent, mais peut-être un peu sous estimé, vu comme un film mignon, et surtout mineur comme on aime souvent qualifier le récit d'un maître dans une filmographie aussi épaisse avec parfois un brin de condescendance. Et pourtant, je vais vous dire pourquoi... Lire la critique de Arrête-moi si tu peux

16 1
Avatar Gwimdor
9
Gwimdor ·
Toutes les critiques du film Arrête-moi si tu peux (161)
Bande-annonce Arrête-moi si tu peux
Vous pourriez également aimer...