Affiche Arsenic et vieilles dentelles

Critiques de Arsenic et vieilles dentelles

Film de (1944)

Foyer de fous à lier

Il y a des films que l’on tarde à regarder. On s’intéresse rapidement à eux, on les note, puis on les met de côté. Pourquoi ai-je tant tardé à visionner « Arsenic et vieilles dentelles » ? Il s’est retrouvé dans mes envies après que j’ai découvert « La vie est belle », du même réalisateur Frank Capra, mais au fond, je n’avais jamais porté d’attention dessus. L’affiche ne me disait rien, le titre... Lire l'avis à propos de Arsenic et vieilles dentelles

33 12
Avatar TheBadBreaker
10
TheBadBreaker ·

Carymen timbré !

Arsenic et Vieilles Dentelles aurait pu donner un film très intéressant, voire très bon, dans la veine de Ladykillers de Mackendrick. Malheureusement son côté théâtral et la platitude de sa réalisation ne nous emportent pas bien loin. Le scénario partait plutôt avec de bons points avec ce duo de petites vieilles qui dézinguent des vieux afin de les faire partir en paix, puis les enterrent dans... Lire l'avis à propos de Arsenic et vieilles dentelles

19 5
Avatar Before-Sunrise
6
Before-Sunrise ·

Critique de Arsenic et vieilles dentelles par stanislao

Par ce film sans prétention, simplement drôle et divertissant, Mr Capra nous offre encore une fois un délicieux moment de rire, d'amour et de compassion. Ces thèmes semblent être les bases des oeuvres de ce réalisateur Admirablement Humain. Ce film ressemble à une pièce de boulevard. C'est une sorte de huis clos dans ce salon où entrent et sortent des personnages plus farfelus et touchants les... Lire l'avis à propos de Arsenic et vieilles dentelles

14 2
Avatar stanislao
8
stanislao ·

L'esprit de famille

Unité de lieu. Unité de temps. C'est bien une pièce de théâtre. En fait, Frank Capra transpose assez fidèlement au cinéma la pièce de Joseph Kesselring. En filmant les ombres, en faisant de gros plans sur les visages et sur les instruments de chirurgie, il tourne cette comédie comme un film d'horreur. Avec Raymond Massey déguisé en Boris Karloff/monstre de Frankenstein, il réalise la... Lire la critique de Arsenic et vieilles dentelles

18 4
Avatar -Marc-
8
-Marc- ·

Petite Annonce: Chambre d'hôtes

En feuilletant le journal, vous découvrez une petite annonce proposant un séjour dans une chambre d'hôtes. Chambre d'hôtes des Brewster Située dans le quartier tranquille de Brooklyn à New-York, la chambre d'hôtes des soeurs Brewster, de vieilles dames sympathiques mais timbrées, vous proposent le gîte et le couvert et ce, pour une somme... Lire la critique de Arsenic et vieilles dentelles

10 6
Avatar Watchsky
8
Watchsky ·

numéro d'As

On sent le côté théâtral peut-être trop et on se demande comment le film va continuer ainsi. L'apparition du démoniaque Jonathan Brewster accompagné du sordide docteur Einstein le relance complètement. Raymond Massey est magnifique dans le rôle de ce cadavre tailladé aux habits trop petits pour lui et à la diction inquiétante et Peter Lorre épatant dans le rôle de ce médecin répugnant à la... Lire l'avis à propos de Arsenic et vieilles dentelles

10 6
Avatar raisin_ver
7
raisin_ver ·

CHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARGEEEEEEEEEEEEEEE !!!!

Deuxième excursion dans le cinéma de Frank Capra, davantage agréable que la première (La Vie est belle). C'est une véritable comédie macabre, où les gens tuent par charité, préparent des crimes atroces, ou sont grimés malencontreusement comme Frankenstein. Le rythme va à cent à l'heure, les retournements de situation s'enchaînent durant tout le film, la réalité devient théâtrale, et le théâtre... Lire la critique de Arsenic et vieilles dentelles

13
Avatar MrOrange
9
MrOrange ·

Chaaargeeeeeee !!!!

Au départ, on sait pas bien où on nous emmène. Je pense même que durant les premières scènes, on pourrait aisément hésiter à arrêter tout net et passer à un autre film tant c'est du galimatia. Mais quel dommage ce serait ! Ce film, probablement tiré d'un vaudeville de l'époque, est une petite merveille d'abusurde et d'humour noir. Cary Grant n'est que jeu de fascièces et d'expressions. Il n'y... Lire la critique de Arsenic et vieilles dentelles

8
Avatar Chateign
10
Chateign ·

Critique de Arsenic et vieilles dentelles par Gourgandine

Un huis clos hillarant, orchestré de main de maître, avec des acteurs au poil : tel est le topo de ce petit bijou. Les deux petites mamies (qui tuent par charité^^) sont géniales, très attachantes. On s'emmele un peu les pinceaux avec les retournement de situation à la pelle, ça n'arrête pas une seconde, mais c'est vraiment hillarant, et il me semble que c'est aussi assez novateur pour l'époque.... Lire l'avis à propos de Arsenic et vieilles dentelles

8 4
Avatar Gourgandine
9
Gourgandine ·

Rions de la folie humaine !

Que la folie se déchaîne ! La folie douce. La folie furieuse. La folie meurtrière. La folie familiale héréditaire. La folie du mariage ! Mortimer (Cary Grant) accompagne sa fiancée au bureau des mariages. Quelle mouche a piqué ce champion du célibat ? Serait-ce la contagion de ses deux tantes excentriques ? Qui baptisent leur vin à la strychnine, au curare et à l'arsenic ? Leur maison... Lire la critique de Arsenic et vieilles dentelles

2
Avatar lionelbonhouvrier
9
lionelbonhouvrier ·