Bande-annonce
Affiche Augustine

Augustine

(2012)
12345678910
Quand ?
5.6
  1. 8
  2. 24
  3. 49
  4. 122
  5. 273
  6. 321
  7. 222
  8. 74
  9. 11
  10. 2
  • 1.1K
  • 16
  • 663

Paris, hiver 1885. À l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, le professeur Charcot étudie une mystérieuse maladie : l'hystérie. Augustine, 19 ans, devient son cobaye favori, la star de ses démonstrations d'hypnose. L'objet de ses études deviendra l'objet de ses désirs...

Casting : acteurs principauxAugustine

Casting complet du film Augustine
Match des critiques
les meilleurs avis
Augustine
VS
A beautiful method

Pour sa première mise en scène, Alice Winocour n’a choisi ni la facilité, ni la simplicité : film en costumes, sujet difficile, peu de glamour et pas de concession (pour un résultat envoûtant et convaincant). Le scénario s’inspire d’une histoire vraie, celle d’une jeune domestique victime de violentes crises d’hystérie et qui deviendra l’une des patientes les plus célèbres du professeur Charcot. On pense naturellement, et sans que, jamais, cela ne constitue en soi une entrave ou une gêne, à la...

12
Charcoterie et Galantine

Après avoir vu plusieurs fictions autour de Freud (D'un pas mesuré, Princesse Marie, A Dangerous Method), attendant un biopic probable sur Pinel, C'est autour de Charcot de subir le charcutage complaisant de la cinématographe Alice Winocour. Elle tente dans sa forme de tracer, au travers de la patiente Augustine et du docteur Charcot - un rapport dominant-dominé, les débuts de la psychiatrie et le traitement que l'on fait de l'hystérie à l'époque. Ce rapport dominant-dominé évolue sans... Lire l'avis à propos de Augustine

11 9
Critiques : avis d'internautes (42)
Augustine
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
A Dangerous Augustine

Oubliez les reconstitutions historiques poussiéreuses : le premier long-métrage de la réalisatrice Alice Winocour est un manifeste féministe qui traite du corps et du regard. "Augustine" suit le parcours du personnage éponyme (de son arrivée à l'hôpital de la Salpêtrière en 1873 jusqu'à sa fuite), et sa relation ambigüe avec le professeur Charcot. La première scène montre les obsessions... Lire l'avis à propos de Augustine

4
Avatar AudeM
7
AudeM ·
Histoire d'amour ou histoire de conquête du pouvoir sur l'autre?

C'est le premier long-métrage d'Alice Winocour. Donc bravo tout d'abord parce que ce film est abouti et réussi, ce qui n'est pas rien quand on n'est pas un baroudeur comme David Cronenberg et qu'on vient marcher sur ses plates-bandes à peine un an après la sortie en salle de "A dangerous method". Soko n'est pas Keira Kightley, Vincent Lindon n'est pas Viggo Mortensen et le professeur Charcot... Lire l'avis à propos de Augustine

5 2
Avatar IziaRhubarbe
7
IziaRhubarbe ·
Alice Winocour a choisi un sujet très intéressant, mais je ne peux pas m'empêcher de penser que c'es

Parce que moi, hystérie au XIXe siècle, je pense ZOLA, et évidemment pour faire le poids devant Zola... Après évidemment, on pourra me reprocher que je n'y connais rien en cinéma, et puis c'est vrai, mais tout de même ! Si quand je ne savais rien de la littérature quand j'ai lu mon premier Rougon-Macquart, et que j'ai quand même été éblouie par le génie de l'auteur, je crois pouvoir exiger... Lire la critique de Augustine

6
Avatar Aphimorv
6
Aphimorv ·
Dans la brume érotique

Alice Winocour, pour son premier film, nous emmène avec elle dans un Paris alternatif. Un Paris gothique à l’architecture presque victorienne où les malades sont des bêtes de foires. Une époque sombre de la médecine qui tente par tous les moyens de progresser et d’évoluer sans vraiment savoir quel chemin prendre. Ce que la réalisatrice nous représente à merveille, c’est cette sensation... Lire la critique de Augustine

5
Avatar T-Mac
5
T-Mac ·
Découverte
Décors subtils, mise en scène fébrile

Augustine, reconstitution historique des débuts de la médecine, et réflexion sur la folie et le désir plus que sur la discipline scientifique. De par son titre, on suppose une omniprésence de son personnage principal, anti-héroïne modeste et discrète. Sauf que, là est l'embarras, malgré la volonté de la réalisatrice de donner du relief à son personnage, Augustine ne s'incarne pas. Les péripéties... Lire l'avis à propos de Augustine

2
Avatar CamilleDlc
5
CamilleDlc ·
Toutes les critiques du film Augustine (42)
Bande-annonce
Augustine