👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Cette saga ne commençait pas si mal. La décapitation (enfin techniquement le suicide rituel) d'un seigneur de 2 ans. Cette scène poisseuse et surprenante n'est pas gratuite car elle dérange. Un bourreau comme personnage principal, plutôt intéressant. Mais ce leurre cache une énième chiasse comme seule la Tōhō sait en bouser et Wild Side les réédité. La saga tombe vite dans du sanguinolisme complètement pipée sur les films de la Shaw. Mais il y a dans beaucoup de wu xia pian une spiritualité autour de l'hémoglobine que Misumi n'effleure même pas. Les combats sont r.i.d.i.c.u.l.e.s. Je ne le suis pas mais n'importe quel pratiquant de iaidō doit rigoler. Si j'avais un katana je me serait excuser devant Lui d'avoir regardé cette chose. En même temps, Misumi est un crétin. Visiblement la stupidité plaît. Je me rappel que dans la bonne série des Zatoichis ses films étaient les plus plébiscités alors que c'était les plus merdiques. De toute façon les chanbaras c'est de la merde. Replique orientale des Westerns américains et de ses mièvres poncifs. Le cliché du héro pur et loyal, dénué de toute tentation physique et mentale j'en ai ma claque. Ikkyu était un homme cent fois plus respectable et moral que ces ploutres clichés pourtant les ikkyubanashis s'accorde tous à montrer que la seul victoire sur les ténèbres est dans l'acceptation du pêché. On gratte la boue pour trouver l'or. Ogami itto c'est le cliché du gentil qui se veut damné et pur à la fois. Comme un collégien gothique. En plus il a même pas la classe !

Ce film est un divertissement pour ceux qui ne connaissent pas le gout du sang réellement, comme le torchon Kill Bill. L'insulte faite au Japon est égale dans les deux films.

Non-nom
1
Écrit par

il y a 4 ans

2 j'aime

1 commentaire

Baby Cart 2 : L'Enfant massacre
Torpenn
7

A tout saigneur tout honneur

Deuxième opus de l'adaptation de Lone Wolf & Cub, on prend les même et on recommence, mais en franchement mieux cette fois ! Tout d'abord, la disparition logique des affreux flash-backs...

Lire la critique

il y a 10 ans

29 j'aime

13

Baby Cart 2 : L'Enfant massacre
DjeeVanCleef
8

Le landau de la rivière Sanzu

http://youtu.be/X10qAZodocs Yo ! Ça biche depuis la dernière fois ? Nous, on fait aller t'as vu. On fraie avec la racaille, la lie, la routine quoi. Ouais... j'en étais où déjà ? Oui ! Ces...

Lire la critique

il y a 8 ans

29 j'aime

2

Baby Cart 2 : L'Enfant massacre
Morrinson
8

Big trouble with indigo dye

Même si le premier volet souffrait de quelques faiblesses (au niveau de la structure narrative, principalement, avec une progression non-linéaire assez éprouvante), on pouvait sentir qu'il s'agissait...

Lire la critique

il y a 6 ans

12 j'aime

9

Lettres d'Iwo Jima
Non-nom
1

C'est une blague ?

Je n'ai jamais vu un film aussi pitoyable de ma vie. Eastwood est un tacheron doublé d'un gras connard. C'est le deuxième film que je vois de lui, et je ne pensais pas voir pire que les pitoyables...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime

La Maman et la Putain
Non-nom
1

Maux-dits Dick

Ce film est cynique. Ou cela mène t'il ? Comme un tube qui se retourne sur un surfeur en chute, dans le trouble. Les dandys refusent la lumière. Je respecte leur amour de la souffrance, muse sombre...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime

1

Baby Cart 2 : L'Enfant massacre
Non-nom
1

L'enfant massacre le Japon surtout !

Cette saga ne commençait pas si mal. La décapitation (enfin techniquement le suicide rituel) d'un seigneur de 2 ans. Cette scène poisseuse et surprenante n'est pas gratuite car elle dérange. Un...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime

1