Dysfonctionnements

Avis sur Baccalauréat

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

Palmé pour 4 mois, 3 semaines, 2 jours, Cristian Mungiu a obtenu le prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes pour Baccalauréat. Si le premier film impressionnait par son réalisme et sa virtuosité, Baccalauréat ne surprend plus tant le cinéma roumain est devenu familier dans ses narrations linéaires et sa dénonciation sans fard des dysfonctionnements de la société. Le film s'attaque à la corruption et à ses rouages dans un cheminement inéluctable avec une ténacité prévisible. Le problème est là : tout est relativement attendu dans Baccalauréat et la charge s'avère très souvent bien trop lourde pour ne pas provoquer un certaine lassitude d'autant que, et c'est une mauvaise habitude dans le cinéma roumain, le film est excessivement long. Il n'est pas interdit de penser qu'avec trente minutes de moins, Baccalauréat aurait été d'une force bien plus grande.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 203 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de 6nezfil Baccalauréat