Bienvenue à Nanarland

Avis sur Batman & Robin

Avatar Kabouka
Critique publiée par le

Ce qui est bien avec ce film, c'est qu'il ne m'a jamais déçue. On nous le vend comme une des pires bouses cinématographiques qui soient, comme une honte à Batman, Clooney et O'Donnell l'ont renié avec véhémence : ILS AVAIENT RAISON. C'est un nanar digne de figurer sur Nanarland. C'est dire.

Je vais donc lister en vrac divers arguments qui expliquent la chose, si tant est que qui que ce soit ait encore besoin d'être convaincu.

Esthétiquement : comble du mauvais goût. Des couleurs sans queue ni tête qui foisonnent de partout, des costumes improbables, des méchants pas badass du tout. Ce goût du multicolore jusqu'à l'overdose et de l'esthétique post-punk déstructurée, chevelue et destroy pourrait donner quelque chose... mais non. C'est juste ridicule.

Dialogues d'une platitude abyssale et blagues niveau CE2 qui feraient rougir des films de l'acabit de «Cody Banks, agent secret» (oui, j'ai VU ce film, ne me jugez pas, vous ne savez pas à quelles extrémités l'ennui peut vous pousser) . Incohérences assumées et failles de la taille du Grand Canyon dans le scénario – qui d'ailleurs n'existe même pas, j'en suis sûre (le scénario, pas le Grand Canyon. Enfin j'espère.). Acteurs en roue libre : Clooney s'ennuie et ferait presque regretter Val Kilmer, O'Donnell est un kikoo, Uma Thurman cabotine mais bon je l'aime bien et Schwarzy est Schwarzy mais finalement c'est lui le moins décevant.

Bane est d'autant plus ridicule que nous, spectateurs du XXIe siècle, nous avons vu la trilogie de Nolan. L'asile d'Arkham est plus swag dans le jeu vidéo du même nom (c'est normal, il a une meilleure direction artistique). Batgirl est une nénette et Robin est con. Batman a une petite amie dont on ne parle pas parce qu'il ne faudrait surtout pas qu'on s'intéresse au personnage et qu'elle serve à quelque chose, n'est-ce pas ? Alfred cache un lourd secret qu'on devine tout de suite et les Bat-costumes ont des tétons.

Ce film est donc un nanar total. Pour cette raison, je lui mets 2 et non 1, car malgré lui il est presque divertissant ("Who needs a frigid wife anyway?" m'a presque fait rire - si Schwarzy n'avait pas eu autant une vie de merde sous-exploitée par le film). J'ai eu un fou rire à la fin face à une énième incohérence (mais ils ont quelle longueur ses Bat-grappins putain ? Et en quelle matière sont-ils pour être aussi solides?). Et Uma Thurman était tout de même un bon choix de casting. En théorie. Si on lui avait filé un rôle potable.

PS : preuve de la kitschitude du film ? Je l'ai regardé en écoutant Giorgio Moroder et comme bande-son ça passait crème.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 637 fois
8 apprécient

Kabouka a ajouté ce film à 1 liste Batman & Robin

  • Films
    Illustration Vus en 2013

    Vus en 2013

    Par ordre alphabétique. Moyenne de 6,8. J'ai quand même cinq 9 et un 10, j'ai découvert de nombreux cinéastes (Ingmar Bergman...

Autres actions de Kabouka Batman & Robin