Batman et Robin, ou la conclusion idéale d'une saga postmoderniste !

Dans ce quatrième opus, Joel Schumacher met en place un triangle amoureux des plus perturbants. Ainsi Uma Thurman campe la sulfureuse et empoisonneuse Poison Ivy et sa composition sans faille n'est pas sans rappeler Sharon Stone dans Basic Instinct. Georges Clooney impeccable en héraut de Goham se confronte alors à Chris O'Donnell égal à lui même dans un Robin sur-réaliste. Cette cellule familiale explose vite en une maestria de rebondissements qui pointent du doigt l'équilibre précaire de la relation ambiguë qui plane autour de la relation maître/apprenti père/fils professeur/élève qui régit la formidable composition de ce long-métrage.

Mais le réalisateur ne s'arrête pas là ! Inspiré par les plus grands, Schumacher impose l'intervention subtil d'un quatrième protagoniste en la personne de Batgirl (plus vraie que nature, derrière les traits séduisants d'Alicia Silverstone). À travers cette intrigue, le réalisateur nous propose un véritable quatuor dramatique, rejeton inspiré des tragédies grecques qui n'est pas sans rappeler les intrigues tortueuses des films noirs des années 50.

Finalement là où Schumacher parvient à élever au sommet son art de conteur, c'est lorsqu'il réussit à cercler ce drame Shakespearien d'une réflexion postmoderniste prise dans la glace destructrice du personnage de Freeze ; un ennemi redoutable interprété avec maestria par le tout aussi redoutable Arnold Schwarzenegger !
Ainsi, à travers de multiples plans successifs présentant la ville de Gotham détruite par la glace, Schumacher nous envoie en plein visage une vision apocalyptique de notre propre avenir, pris dans le piège du réchauffement climatique.
Cette vision négative pointée par le cynisme de Freeze est le miroir d'une société qui, à force de désinvolture, court petit à petit à sa propre perte.
SpiderJerusalem
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 28 mai 2011

104 j'aime

52 commentaires

Batman & Robin
SpiderJerusalem
10

Batman et Robin, ou la conclusion idéale d'une saga postmoderniste !

Dans ce quatrième opus, Joel Schumacher met en place un triangle amoureux des plus perturbants. Ainsi Uma Thurman campe la sulfureuse et empoisonneuse Poison Ivy et sa composition sans faille n'est...

il y a 11 ans

104 j'aime

52

Batman & Robin
Yupa
10

Chef d'oeuvre sous-estimé

Nous sommes en 1966, Batman et Robin ne sont alors qu'un duo rigolo en collants, combattant de débonnaires méchants grimés en animaux ou bêtes de cirque. Joel Schuhmacher décide alors de réaliser un...

il y a 12 ans

81 j'aime

30

Batman & Robin
Gand-Alf
3

Pire manquement de respect à la vie humaine et aux édifices publiques.

Malgré ses piètres qualités artistiques, Batman Forever aura cassé la baraque, confortant ses producteurs dans leur orientation très grand public. Ne s'embarrassant plus du moindre scrupule, ces...

il y a 6 ans

71 j'aime

9

Batman & Robin
SpiderJerusalem
10

Batman et Robin, ou la conclusion idéale d'une saga postmoderniste !

Dans ce quatrième opus, Joel Schumacher met en place un triangle amoureux des plus perturbants. Ainsi Uma Thurman campe la sulfureuse et empoisonneuse Poison Ivy et sa composition sans faille n'est...

il y a 11 ans

104 j'aime

52

L'Homme-dé
SpiderJerusalem
3
L'Homme-dé

Tentant...

Un style fluide, un récit qui progresse en dents de scie sans jamais ennuyé, sans jamais relâcher la pression. Un personnage torturé mais conscient à sa manière que c'est une belle enflure (si si il...

il y a 11 ans

27 j'aime

7

Black Mirror
SpiderJerusalem
6
Black Mirror

"Britain Got Talent"

Dans la lignée de Twillight Zone et Au-Delà Du Réel, la nouvelle créature titubante de Charlie Brooker&co nous plonge dans un mélange de sordide, d'horreur et de science-fiction. Mais à la différence...

il y a 10 ans

24 j'aime

8