👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Belle de jour

1967

7.2K

4.1K

390

7.3

Film de Luis Buñuel · 1 h 40 min · 24 mai 1967 (France)

Genres : Drame, Romance

Casting (acteurs principaux) :

Catherine Deneuve, Jean Sorel, Michel Piccoli, Geneviève Page, Pierre Clémenti, Françoise Fabian, Macha Méril, Muni

Groupe :

Belle de jour

Pays d'origine :

France, Italie
Casting complet et fiche technique

Severine ne résiste pas à l'envie de se rendre dans une maison clandestine et devient la 3ème pensionnaire de Mme Anais. Elle est Belle de jour.

HugoLRD

HugoLRD

Terriblement provocateur, subtil, d'une légèreté et d'une élégance absolues. Une fin magnifique et une Catherine Deneuve éblouissante.

il y a 7 ans

7 j'aime

2

Edwarda

Edwarda

Et dire que maintenant pour parler de fantasmes féminins et de SM on a Fifty shades of grey.

il y a 9 ans

4 j'aime

louiselucrezia

tellement misogyne que c'en est dangereux

il y a 4 ans

1 j'aime

1

GuillaumeRoulea
8
Guillaume Rouleau

Critique positive la plus appréciée

Ombres et Lumières

En ayant vu pour la énième fois, "Belle de jour", je me demande à quel point ce film de Luis Bunuel, n'est pas à l'origine du "malentendu" qui existe entre le public et Catherine Deneuve et à quel...

Lire la critique

il y a 9 ans

BrunePlatine
5
Brune Platine

Critique négative la plus appréciée

Belle d'ennui

Vu comme une comédie, Belle de jour est réussi - ce qui, sans doute n'était pas l'intention première de Luis Bunuel lorsqu'il adapta le roman de Joseph Kessel qui se voulait, selon les dires de...

Lire la critique

il y a 5 ans

Watchsky
10
Watchsky

Buñuel et Sade

Dans son autobiographe, Luis Buñuel souligne la grande influence qu'on eut sur son oeuvre les écrits du Marquis de Sade. De fait, le réalisateur espagnol n'a jamais manqué dans ses films de faire...

Lire la critique

il y a plus d’un an

pirawatt
7
pirawatt

Si les bourgeois savaient baiser...

Séverine a rêvé de se faire fouetter par deux employés... mais lorsqu'elle ouvre les yeux, elle voit son Pierre, sorte d'Alain Delon mais en moins connu, doux comme un agneau, docile comme un...

Lire la critique

il y a 5 mois

Sergent_Pepper
8

Les manants et la putain

Le goût pour le souffre et la provocation de Buñuel ne sont plus à prouver lorsqu’il s’attaque au roman de Joseph Kessel, qui fit déjà scandale lors de sa publication en épisodes dans la presse...

Lire la critique

il y a plus d’un an

EIA
5
EIA

Critique de par EIA

Le sujet est intéressant, une femme qui n'ose vivre ses fantasmes qu'au sein d'une maison close, à l'insu de son mari, et sous un autre nom. Mais il me laisse comme un goût de pas assez. Trop sage...

Lire la critique

il y a 9 ans