Affiche Blade Runner

Critiques de Blade Runner

Film de (1982)

“J'ai vu de grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion"

Comment aborder un chef d’œuvre ? Qu’est-ce qui fait son unicité ? Enfant, j’ai été enthousiasmé par L’île sur le toit du monde, Le jour le plus long, L’empire contre-attaque ou Les Aventuriers de l'arche perdue, autant de merveilleux souvenirs, mais leur charme a tôt fait de s’évanouir, la fascination a disparu. Hier soir, j’ai revu Blade Runner :... Lire l'avis à propos de Blade Runner

184 20
Avatar Step de Boisse
10
Step de Boisse ·

Blade Runner rêve-t-il d'humains électriques ?

Toi qui crois regarder Blade Runner, ne vois-tu pas que c'est Blade Runner qui te regarde ? Il se moque quand tu hésites la première fois. Il te voit troublé par Rick Deckard, ce Blade Runner effacé que tu voudrais plus affirmé, plus incisif, il te voit dépaysé par cette longueur contemplative, inhabituelle dans un film de... Lire la critique de Blade Runner

216 25
Avatar Yyrkoon
10
Yyrkoon ·

Sean Young and the restless...

Je ne sais pas si Blade Runner est l’œuvre d’un visionnaire, comme beaucoup le scandent —malgré le revers révérencieux envers la nouvelle de K. Dick, mais ce qui est certain, indiscutable, juste et justifié, c’est qu’il s’agit de l’œuvre d’esthètes. Esthètes plastiques, esthètes visuels, esthètes sonores. Je m’interroge au passage et entre parenthèses, faisant un bon en avant... Lire la critique de Blade Runner

197 47
Avatar real_folk_blues
9
real_folk_blues ·

Le Discours d’un Roy

[SPOILERS/GACHAGE] Nombreux sont les spectateurs de "Blade Runner" à jamais marqués par le monologue final de Roy Batty, ce frisson ininterrompu le temps de quelques lignes prononcées par un Rutger Hauer littéralement habité par son rôle. Une tirade habilement altérée par le néerlandais lors d’une lecture par les acteurs peu de temps avant le début du tournage, et prononcée avec une telle... Lire la critique de Blade Runner

253 62
Avatar Gothic
10
Gothic ·

Hard to live in fear

Revoir Blade Runner et se laisser emporter par son incroyable densité, sa capacité hors norme à happer le regard dès la première image croisée. En silence sur les glissades de la meilleure Bande Originale de Science-Fiction de tous les temps, plonger dans son monde chaotique, nocturne, humide, étouffant et fuyant de toute part, illuminé, protéiforme et terminal, si dérangeant qu'on a pu croire... Lire l'avis à propos de Blade Runner

88 21
Avatar drélium
10
drélium ·

Elégie en trois temps.

[Spoils inside] Une ville. LA ville d’un futur qui s’approche (2019) et qui ne sera pas, d’un futur éternel qui s’inscrit dans l’histoire du cinéma d’anticipation. Héritière de Métropolis, matrice sur laquelle se construisent Coruscant et toute ville à venir. Au loin, les cheminées crachent un brasier constant, respiration infernale d’une cité dévorante. Aux origines du lens flare,... Lire la critique de Blade Runner

239 50
Avatar Sergent_Pepper
10
Sergent_Pepper ·

Cette lueur dans leurs yeux...

... C'est celle des lumières de la ville plongée comme dans une perpétuelle nuit, éclairée des seuls flashs des néons et des enseignes publicitaires. Le bleu électrique, le vert des écailles d'un dragon, le rouge de sa langue qui s'anime en deux temps alternatifs. Cette ville tentaculaire, crasseuse, constamment arrosée d'une pluie froide est telle qu'on se l'imaginait dans les années quatre... Lire la critique de Blade Runner

48 16
Avatar Behind_the_Mask
10
Behind_the_Mask ·

Et le ciel a pleuré.

« Une blague idiote. C'était une blague idiote » ... en apparence. Lorsque le Dernier Homme vagabonde dans sa ville, au milieu d’une foule insignifiante, aveuglé par la fumée, les néons et la poussière, abasourdi par le bruit des étalages où l’on vend du poisson, des serpents et des nouilles, il est soudain pris d’un inexplicable vertige. Il lève les yeux au ciel, et n’y voit... Lire l'avis à propos de Blade Runner

77 30
Avatar WeSTiiX
10
WeSTiiX ·

Répliqué, jamais égalé !

Je l'ai pourtant vu il y a un petit mois, mais me revoilà à nouveau pour la 8 ou 9ème fois à insérer le DVD d'un film mythique pour bon nombre d'entre nous. Il est vrai qu'après avoir vu l'ignoble Cartel il y a quelques temps j'ai élaboré une théorie selon laquelle la version de Ridley Scott que nous connaissons à présent, celui qui a réalisé Robin Hood, Hannibal ou Prometheus était peut être un... Lire l'avis à propos de Blade Runner

44 10
Avatar Gwimdor
9
Gwimdor ·

Une histoire de moutons électriques

Adaptation de l’un des meilleurs livres de l’écrivain Philip K. Dick, Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?, Blade Runner est un classique de la science-fiction. Réalisé par un Ridley Scott qui avait la gnaque, cette adaptation arrive parfaitement à s’affranchir suffisamment du livre tout en gardant une essence commune. Un juste... Lire l'avis à propos de Blade Runner

62 10
Avatar Vincent_Ruozzi
9
Vincent_Ruozzi ·