Bande-annonce
Affiche Bliss

Bliss

(2010)

Whip It

12345678910
Quand ?
6.5
  1. 41
  2. 68
  3. 167
  4. 439
  5. 1122
  6. 2694
  7. 3318
  8. 1523
  9. 390
  10. 120
  • 9.9K
  • 394
  • 2.2K

Par tous les moyens, Bliss Cavendar veut échapper à sa petite ville perdue du Texas et à sa mère qui est convaincue que sa seule chance de réussir dans la vie est de gagner les concours de beauté locaux. Bliss rêve d'autre chose... Lorsqu'elle se rend en cachette dans la grande ville d'Austin...

Casting : acteurs principauxBliss

Casting complet du film Bliss
Match des critiques
les meilleurs avis
Bliss
VS
We're number two !

Bliss Cavendar a 17 ans dans une petite bourgade du Texas. Bodeen, quelques milliers d'habitants, son auberge du cochon grillée et le collège local, situé sur la grande route qui mène à Austin. Et Bliss dans ce hameau pourri s'ennuie ferme entre les concours de Miss Parfaite et ses services à l'auberge précedemment citée. Elle décide donc, toute seule comme une grande, que sa vie c'est le Roller Derby. Intermède culturel. Le Roller Derby c'est quoi ? C'est le sport le plus con du monde, sorte...

32 4
Avatar l'homme grenouille
2
l'homme grenouille
Critique de Bliss par l'homme grenouille

Non pas que ce film soit malhonnête mais il est quand même atrocement dépourvu de talent. Bien que Drew Barrymore, derrière la caméra, s’efforce de donner à son film des allures de film « indé » qui explore l’adolescence, il s’avère très rapidement n’être qu’une sorte de teenage movie sauce "Elle est trop bien" où la petite Ellen Page (toute complexée parce qu’elle porte des lunettes et ne sait pas se coiffer ni sourire) devient du jour au lendemain une super-nana à mèche et sans lunette,... Lire l'avis à propos de Bliss

PostsBliss

Critiques : avis d'internautes (113)
Bliss
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Bliss par Follow the White rabbit

La première chose qui frappe quand on regarde Bliss c'est d'abord la bonne surprise du casting: on y retrouve Ellen Page (la petite brunette d'Inception et de Juno), Drew Barrymore, Juliette Lewis... Découvrir le Derby est la raison qui m'a poussée à visionner le film, mais contrairement à ce qui a été dit dans d'autres avis, je n'ai pas eu de problème pour comprendre les règles de ce sport.... Lire l'avis à propos de Bliss

5
Avatar Follow the  White rabbit
8
Follow the White rabbit ·
Découverte
Everything about you is so easy to love

Je suis du genre à me dire qu’un être humain peut tomber sous le charme de n’importe qui. Pas de sexe cible, pas de « contre-nature », on tombe juste amoureux, on s’amourache, on s’extasie. J’aime ce sentiment de liberté du désir, de non restriction de l’attirance vers des êtres qui m’entourent ou qui passent dans ma vie par le biais d’écran. Le plus souvent, mes crushes sont des acteurs ou... Lire l'avis à propos de Bliss

11
Avatar Before-Sunrise
7
Before-Sunrise ·
Ça blisse au pays des merveilles

Bliss, c'est d'abord un casting de grandes malades, fait pour le cinéphages vs. les cinéphiles : - Ellen Page, élue Jeune actrice préférée de tatie Jeanine qui aime beaucoup beaucoup le cinéma underground (comprendre "underground" dans son référentiel). - Marcia Gay Harden, élue Second couteau bouche-trou du siècle par le comité des responsables de casting hollywoodien. - Kristen Wiig, élue... Lire la critique de Bliss

9 3
Avatar Camden
6
Camden ·
Critique de Bliss par Lopocomar

Bliss a ce petit goût de faux film indépendant qui donne envie qu'on lui tape dessus. Signé Drew Barrymore, il apporte la caution Ellen Page pour attirer les adorateurs de la talentueuse actrice, de plus en plus nombreux. A raison. Autour de ce duo gravite un casting féminin qui s'éclate bien avec Juliette Lewis ou encore la cascadeuse Zoe Bell déjà vu dans Death Proof. Hélas, ça sent la... Lire l'avis à propos de Bliss

6
Avatar Lopocomar
5
Lopocomar ·
J'aime les filles

Si dans un premier temps, le film fait un peu trop "je m'appelle Drew Barrymore et je viens de découvrir le cinéma indépendant", il se révèle vite être une petite sucrerie joliment insolente, pleine de vie, de chaleur humaine, d'innocence, de tendresse. Bref un joli zeste de fraîcheur. Lire la critique de Bliss

12 2
Avatar takeshi29
7
takeshi29 ·
Toutes les critiques du film Bliss (113)
Bande-annonce
Bliss
Vous pourriez également aimer...