Affiche Brève rencontre

Critiques de Brève rencontre

Film de (1945)

Effet papillon

Il aura suffi d'une simple poussière dans l'oeil pour changer la vie de Laura Jesson. Un train passant lui projette dans l'oeil, un homme au café de la gare lui enlève. C'est ainsi que Laura rencontre le docteur Alec Harvey. Elle est mariée, a deux enfants, et descend en ville tous les jeudis. Lui est marié également, et père, et va en ville tous les jeudis pour travailler à l'hôpital. Une... Lire la critique de Brève rencontre

17 9
Avatar Black_Key
8
Black_Key ·

Gare et amour

C’est à la gare de Milford que Laura Jesson (Celia Johnson) fait la connaissance du séduisant docteur Alec Harvey (Trevor Howard). Même si elle n’ose se l’avouer tout de suite, Laura tombe peu à peu amoureuse du médecin qui ne lui cache pas son inclination envers elle. Le problème, c’est qu’ils sont tous deux mariés, et heureux en couple… Deux amants passionnés, un amour... Lire la critique de Brève rencontre

13 13
Avatar Tonto
8
Tonto ·

Naissance d'une icône.

Il suffit d'un regard charmeur pour détourner tous ses compères. Une flamme dans un regard frisant et défiant quiconque intervient dans sa trajectoire. Que ressentir aux premiers abords de rôles plus humanisant les uns que les autres, ou tourner sa vision lorsque celle ci est tronquée par la beauté étincelante de deux yeux pénétrants les corsets de nos âmes ? David Lean, je ne le... Lire la critique de Brève rencontre

12 9
Avatar YVNG PICCO  DMV4REAL
8
YVNG PICCO DMV4REAL ·

Brève critique pour souvenirs éternels

En réalité je connais mal David Lean, à part comme tout le monde ses grandes fresques lyriques, en particulier "La Fille de Ryan" qui me bouleverse un peu plus à chaque visionnage. Alors bien entendu rentrer dans cette... Lire la critique de Brève rencontre

29 5
Avatar takeshi29
9
takeshi29 ·

La rencontre dans son plus simple appareil.

On dit que le coup de foudre est du à une réaction chimique et que les rencontres sont souvent dues au hasard. Meme si ces rencontres sont parfois très brèves, elles n'en sont pas pour autant moins belles mais au contraire bien plus intenses. "Brève rencontre" c'est ce qu'il y a de plus simple et de plus pur, avant les disputes, avant le chagrin, avant les regrets. "Brève rencontre" c'est la... Lire l'avis à propos de Brève rencontre

14
Avatar amarie
10
amarie ·

Critique de Brève rencontre par Zogarok

Si David Lean est adulé pour ses fresques épiques (Le pont de la rivière Kwai et Lawrence d'Arabie), son œuvre est aussi remplie de films plus intimistes ou sentimentaux, tel Brève... Lire l'avis à propos de Brève rencontre

6 1
Avatar Zogarok
8
Zogarok ·

Critique de Brève rencontre par Cinemaniaque

Aborder un classique du cinéma n’est jamais chose aisée : on hésite, on balise, on craint d’être déçu, de ne pas comprendre l’enthousiasme qui entoure le dit chef-d’œuvre. Dans mon cas, c’est encore pire quand il s’agit d’un mélodrame romantique. C’était sous-estimer le talent de David Lean pour raconter une histoire sans ennuyer, pour transcender un événement en splendeur, pour toucher le... Lire la critique de Brève rencontre

6 1
Avatar Cinemaniaque
8
Cinemaniaque ·

Un amour éphémère et infini

De la plus simple des façon, David Lean réalise un film à la fois intense et nostalgique. Avec "Brève rencontre", tout est parfait, tout d'abord dans la durée du film ... un film court pour une histoire éphémère, cela semble logique, mais encore plus au fil du long-métrage, cela montre le peu de temps de cette romance, que tout était précipité, sans calcul et sans avenir. Un grand film,... Lire l'avis à propos de Brève rencontre

8 3
Avatar bidulle3
10
bidulle3 ·

Critique de Brève rencontre par JanSeddon

Le réalisateur britannique David Lean est un colosse dans l'Histoire du 7ème art par le fait qu'il ait réalisé successivement LE PONT DE LA RIVIERE KWAI en 1957, LAWRENCE D'ARABIE en 1962 et LE DOCTEUR JIVAGO en 1965. Ce tiercé gagnant contribua grandement à le faire entrer dans la légende et il demeure aujourd'hui encore comme la « Sainte Trinité » inviolée des grandes fresques romanesques... Lire l'avis à propos de Brève rencontre

3
Avatar JanSeddon
9
JanSeddon ·

Comment le regard rétrospectif bouleverse l'existence

Derrière ce titre un brin pompeux, il y a une idée qui m'a fasciné dans ce film labellisé "Aurea" et qui avait donc tous les ingrédients pour me rebuter de prime abord : la pensée (et donc les émotions) suivent les événements de manière chronologique, et il faut constamment faire des sauts dans le temps pour comprendre des enjeux qui nous ont initialement échappé dans l'instantanéité du... Lire la critique de Brève rencontre

9
Avatar KingRabbit
7
KingRabbit ·