Affiche Bright

Critiques de Bright

Film de (2017)

Bright : l'explication d'un bashing ou le timide blockbuster

Bright n’est pas le film de l’année en dépit de son budget de 90 millions de dollars… mais il n’est pas non plus un “désastre” contrairement à ce qu’avancent Les Inrocks (qui avaient d’ailleurs Lire la critique de Bright

70 7
Avatar I know I'm Late Again
6
I know I'm Late Again ·

Lord of the bling

Il y a toujours quelque chose de fascinant à regarder une bonne grosse daube. Certaines rendent tristes, beaucoup déçoivent, mais la bouse de compétition se distingue en ce qu’elle soulève un intarissable flot de questions. Par exemple : À quoi David Ayer a-t-il pensé lorsqu’il a signé sur la foi de ce scénario ? S’est-il dit : « Mais c’est de la... Lire l'avis à propos de Bright

99 15
Avatar Sergent_Pepper
2
Sergent_Pepper ·

La magie opère par moments.

Mon boulanger est donc un Bright car il maîtrise parfaitement la fabrication de la baguette (tradition, évidemment). C’est tout pour moi, merci… Nous sommes dans un Los Angeles alternatif où les elfes, les humains et les orques tentent tant bien que mal de cohabiter, où les indésirables fées sont pourchassées et éradiquées. Triste monde ! Daryl Ward (Will Smith) se retrouve à devoir... Lire l'avis à propos de Bright

15
Avatar Oskar Newon
6
Oskar Newon ·

BASHING: LE FILM

Bright ? Will Smith dans le premier rôle ? Le même Will Smith à qui la carrière au cinéma n'a fait que freiner cette dernière décennie ? Ok, je tombe une première fois sur la bande-annonce, Will Smith donc et à ses côtés un orc pas très jovial ? Non merci, je m'en passerai. Je retombe une deuxième fois dessus, cette fois au cinéma ! Oh les cons me dis-je, c'est qu'ils... Lire l'avis à propos de Bright

49 6
Avatar Eren
7
Eren ·

Le racisme pour les nuls

Cherche pas, t'es pas prêt pour tant d'originalité...mais alors vraiment pas. C'est sûr que transposer l'épineux sujet et problème du racisme ordinaire dans un monde moderne emplit de magie avait de quoi titiller une curiosité par trop défiée. Ce fut mon cas, je succombai à me pencher sur l'affaire avec la meilleure des intentions. Exit les David Ayer, les sempiternelles gueulantes autour de... Lire la critique de Bright

18 5
Avatar Fosca
4
Fosca ·

Magic in the moonlight

Un mélange des genres improbable qui a du mal à prendre mais qui fonctionne néanmoins suffisamment pour développer une intrigue policière insolite. Ce polar de street-fantasy n'est en somme qu'un film de flics ripoux passé au prisme de la fantasy mainstream et agrémenté d'un volet social assez maladroit. La classification des races sur des critères sociaux amalgamée à une ethnisation... Lire la critique de Bright

9 9
Avatar archibal
6
archibal ·

Critique de Bright par Moizi

Je me suis surpris à ne pas trouver ça si mal que ça. Alors oui c'est trop long, répétitif, avec quelques scènes d'action un peu bordéliques et inintéressantes tant dans les enjeux que dans leur mise en scène, mais l'univers est sympa. Rien d'original, mais se servir des orcs pour dénoncer une certaine forme de communautarisme et de racisme, de gens qui se croient condamnés à cause de... Lire la critique de Bright

9 1
Avatar Moizi
5
Moizi ·

Pas très bright, non...

Lorsque j'ai vu la bande annonce, j'étais sceptique. Lorsque j'ai lancé le film, après quelques minutes de bougonnerie je me suis dit qu'après tout, traité comme un film des années 80 ça pourrait être fun. Après 40 minutes de film j'étais persuadé que ce serait mauvais. Le film est terminé, je pense que le film est mauvais. L'intrigue comporte de gros problèmes. En soi, le concept... Lire la critique de Bright

11
Avatar Fatpooper
4
Fatpooper ·

Purée elfique

"Seul un Bright peut maîtriser une baguette." (au moins pour la version X du film, il n'y aura qu'une lettre à rajouter...) C'est avec cette magnifique citation que s'ouvre donc le nouveau long-métrage de David Ayer produit pour la plateforme Netflix. Après avoir navré 99% de la population mondiale avec sa "Suicide Squad", le voilà de retour avec un scénario 100% original signé Max... Lire la critique de Bright

21
Avatar Red Arrow
2
Red Arrow ·

Après le Suicide, David Ayer commence à revoir la lumière

Pas aidé par un scénario désastreux, David Ayer s'en sort avec les honneurs et prouve qu'il a encore de belles idées et un talent certain. Un excellent faiseur, tant dans le domaine de la réalisation grâce à de belles idées de mouvements et angles de caméras choisi que de la mise en scène avec une direction d'acteur de qualité, mais qui semble se déposséder de plus en plus de ce qui faisait... Lire la critique de Bright

7
Avatar Kev44600
5
Kev44600 ·