Affiche Byzantium

Critiques de Byzantium

Film de (2013)

Bise anti-hommes : le vampirisme féministe.

Neil Jordan confirme ici qu’il est bel est bien l’un des derniers artisans du film fantastique. Ou quand faire du cinéma fantastique traitant de thèmes pourtant typiques et balisés donne un résultat fin et empreint de suggestibilité ; sans numérique, débarrassé de la majorité des écueils, sensuel, mais surtout mélancolique et troublant. On est clairement dans la conclusion d’un triptyque sur la... Lire la critique de Byzantium

50 16
Avatar real_folk_blues
7
real_folk_blues ·

No blood, no tears.

Scandaleusement privé de sortie en salles chez nous, "Byzantium" représentait pour moi un double évènement. D'abord, il marquait les retrouvailles de Neil Jordan avec le mythe vampirique, plus de quinze ans après le superbe "Entretien avec un vampire". Ensuite, participait à ses retrouvailles rien de moins que ma Gemma Arterton à moi, incarnation suprême à mes yeux de la femme dans toute sa... Lire l'avis à propos de Byzantium

43 5
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·

Rouge rubis sur l'ongle

Clara et Eleanor Webb sont deux vampires. Le début du film nous les montre en pleine action, et déjà met en évidence leurs différences. Clara est sensuelle, brutale. Eleanor est douce, rêveuse, mélancolique. L'une attaque par surprise, après avoir séduit par des promesses de luxure. L'autre met fin à la vie de personnages qui n'attendent que ça, de personnes âgées qui savent qui elle est et qui... Lire la critique de Byzantium

18 3
Avatar SanFelice
7
SanFelice ·

Critique de Byzantium par Zogarok

Byzantium de Neil Jordan (auteur de Entretien avec un vampire et The Crying Game vint ans auparavant) raconte l’histoire d’une mère et sa fille, vampires et immortelles, se faisant passer pour sœurs. Échec au box-office un peu partout dans le Monde, le film a du se contenter du direct-to-vidéo en France. C’est un peu sévère compte tenu de ses qualités esthétiques, mais il faut reconnaître que la... Lire l'avis à propos de Byzantium

9
Avatar Zogarok
4
Zogarok ·

Critique de Byzantium par Enlak

Etonnamment sortit incognito en France, le réalisateur de « entretien avec un vampire » revient à son amour pour les suceurs de sang, oubliant le quelque peu décevant « ondine ». Hélas, il ne parvient pas à renouer avec la qualité du film qui l’a rendu célèbre. L’histoire, un drame familiale sur fond de vampires, aurait pu être plus intéressante, mais le film ne va pas au-delà de ses idées.... Lire l'avis à propos de Byzantium

5 7
Avatar Enlak
5
Enlak ·

Clara et le chic type

La relation de Clara (Gemma Arterton, BB anglaise sensuelle en diable) avec ce gars mort de chagrin --- et qu'elle s'apprêtait à sauter --- illustre bien le film et la douloureuse frustration qu'il engendre. Neil Jordan aurait dû développer le lien (affectif ou pas) qu'entretiendra désormais la ravissante et redoutable femme avec son sauveur, victime potentielle. D'autant plus qu'à ce... Lire l'avis à propos de Byzantium

3
Avatar Arnaud Fioutieur
6
Arnaud Fioutieur ·

Critique de Byzantium par charlesdavray

Comme nous le disait Neil Jordan lors de la présentation de son film juste avant la projection : il a voulu faire un film de vampires sérieux, loin de toutes les gamineries récentes sur le sujet (quasi-sic). Pour cela c'est réussi. Mais il a complètement revisité le mythe aussi. La création des vampires est totalement différente, ils ne semblent pas trop craindre la journée non plus... On peut... Lire l'avis à propos de Byzantium

6
Avatar charlesdavray
7
charlesdavray ·

Amor, âmes, mort

Perpétuelles nomades et fuyardes, deux jeunes femmes vampires, mère et fille, âgées quand même de deux siècles, atterrissent cette fois à Byzantium, pension de famille fermée dans une ville balnéaire d’Angleterre. La trentenaire (Craquante Gemma Arterton), dominante, pulpeuse et virtuose érotique, organise ses valeurs, ressources, proies et exodes chroniques autour de ce qu’elle... Lire la critique de Byzantium

4 1
Avatar etiosoko
7
etiosoko ·

Critique de Byzantium par magyalmar

Il manque clairement un souffle, une envergure au film pour transcender son scénario au demeurant prometteur. A l'exception de quelques courtes étincelles, Neil Jordan filme son histoire avec une platitude qui révèle soit un manque d'ambitions soit un manque d'envie, allez savoir. Le scénario, lui, prend des risques en bousculant la narration et en s'écartant du mythe classique des vampires. En... Lire l'avis à propos de Byzantium

2
Avatar magyalmar
4
magyalmar ·

Critique de Byzantium par Vincent Rigaud

Neil Jordan ne s'était plus penché sur les suceurs de sang depuis son chef d'oeuvre "Entretien avec un vampire", il y a presque vingt ans . Avant d'annoncer son adaptation d'une pièce de Moira Buffini sobrement intitulée A vampire's tale. Retitrée Byzantium, l'histoire de Buffini compte le périple de deux jeunes femmes de 200 berges, se faisant passer pour des soeurs alors qu'elles sont en... Lire l'avis à propos de Byzantium

4 1
Avatar Vincent Rigaud
7
Vincent Rigaud ·