Le Lindon de la farce

Avis sur Ceux qui restent

Avatar evy_dence_
Critique publiée par le

C'est tout pour moi j'm'appelle Evy ! Je voulais aussi vous accrocher en parlant d'une image d'Emmanuelle Devos seins nus mais vous ne la méritez pas. J'avais tout pour aimer ce film. Le drame français, le casting, l'affiche, le titre, le cancer (je suis cancer de signe astrologique donc petit clin d’œil qui fait toujours plaisir), le couple qui se cherche jusqu'à la fin, la subtilité de la mise en.... Attendez, quoi ? La subtilité de la mise en scène ? Il y a erreur là.

Déjà, avant de réellement s'égosiller, parlons un peu du casting. Emmanuelle Devos, c'est une nana que j'adore. A la Charlotte Gainsbourg, sauf que c'est n'est pas la fille de Serge mais de Raymond (Pas la peine de m'envoyer des messages, bande de crédules). Elle est belle, elle est blanche, et elle va devenir noire. Celui qui retrouve la référence dans cette phrase aura droit à l'image de Devos seins à l'air en mode club med à Yaoundé. C'est comme ça, c'est cadeau, la cinéphilie ça paie ; petit indice chez vous, c'est un film sur le racisme. Donc le casting. Emmanuelle Devos, c'est juste la nana qui paie pas de mine dans la rue, mais qui quand elle vous aborde, devient la nana la plus intéressante et la plus profonde de la Terre. C'est une mine d'or. (Oui on aimerait y faire des fouilles, c'est lourd). Mais Emmanuelle Devos, c'est pas la nana la plus extravertie de la Terre. Alors certes, on lui a mis des talons, une petite jupe qui va bien, un caractère expansif, même sur la gueule. Mais il lui faut une forte tête, un mec qui va un peu la bousculer, un mec de poigne, un mec retentissant, un Cassel de Sur mes lèvres, un putain de bad boy, bordel de merde !! Hein ? Quoi ? MAIS OUI !

VINCENT LINDON BORDEL !

Ca c'est un mec qui va te mettre du punch dans ton film. On plaisante, on plaisante, mais c'est un excellent acteur. Bon c'est un mec, tu sens qu'il va pas faire le connard sur les photos en s'exclamant ouistiti. C'est un mec qui va mettre en valeur les acteurs et actrices autour de lui. D'ailleurs c'est drôle, car quand on parle de ça, dans Ceux qui restent, il n'y a que deux acteurs. Elle et lui. Le reste du casting est lamentable. Proprement lamentable.

Au-delà de ça, j'aurais adoré adorer. Mais c'est gauche, c'est tellement gauche que même Ryan Gosling te donne des conseils de réalisation pour soigner ton écriture de scénario bordel de merde. Ah ben ouais, ça fait mal de se faire prendre de haut par un chauffeur de taxi. Ceux qui restent, c'est le film le plus prévisible de l'histoire. C'est à dire que t'as les deux cons qui se tournent autour. Les deux compagnons ont un cancer. Tu sais déjà qu'ils vont coucher ensemble, mais quand même c'est une connerie ça se fait ap' pour mon copain qui fait ses besoins dans une poche, et moi ma nana est dans le coma depuis cinq ans et je lui fais ça, sur la vie de mes daronne on arrête. Tu as la belle-fille qui ne sait pas comment gérer la relation. Tu as les bruits de couloir. Tu as, enfin bref je ne vais pas te raconter le film, mais c'est une suite de poncifs, c'est infernal comme c'est mal écrit. Ne parlons même pas des seconds rôles, c'est à dire que même Mathieu Delormeau quand il joue un rôle il est plus crédible.

Alors après, oui. En dehors du fait que l'histoire est connue d'avance, que Vincent Lindon mais putain t'es aussi putain de frustrant que le gars de Rectify bordel, tu vas ouvrir ta bouche pour sortir plus de deux mots à un moment donné ou comment ça se passe, que ce soit pas du vu, revu, encore revu, c'est au final pas si mal. Je peux tout à fait comprendre qu'on puisse être touché par la grâce de ce film, d'autant plus que certains plans sont assez beaux, et que le duo fonctionne très bien (je charriais mais les deux se tempèrent admirablement bien, et Devos seins nus faut-il encore le rappeler). Mais j'ai largement préféré Mulholland Drive, auquel j'ai mis 10.

Alors après évidemment, dans votre petit esprit étriqué, vous allez me dire que ça n'a rien à voir. Certes, mais ça reste un film. Et je peux vous dire que Naomi Watts, les tétés à l'air et la main dans le pantalon, ça a quand même plus de gueule. Après, on ne regarde pas un film juste pour ç. Attendez, je rectifie. Après, vous ne regardez pas un film juste pour ça, mais ça compte un peu.

Bref, je viens de perdre quarante minutes de ma vie. Je mets 5, ce qui veut dire : regardez-le quand même, ou ne perdez pas votre temps, j'en sais rien. Et comme ma critique analyse absolument que dalle, référez-vous à d'autres critiques. Bonne soirée.

**Emmanuell**e je t'aime, toi et ta gueule atypique. N'écoute jamais les railleries. Forever. (Oui j'ai foiré mon gras mais ça donne un petit style.)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 539 fois
5 apprécient · 3 n'apprécient pas

evy_dence_ a ajouté ce film à 3 listes Ceux qui restent

Autres actions de evy_dence_ Ceux qui restent