Avis sur

Chappie par Jonathan46

Avatar Jonathan46
Critique publiée par le

Depuis son chef-d’œuvre de science-fiction « District 9 » réalisé en 2009, Neill Blomkamp n’a jamais cessé de m’épater par la créativité de son cinéma. Et bien que son dernier bébé, «Chappie » n’est que sa troisième réalisation, il continue à nous mener vers des sommets inexplorés de la science-fiction avec son style propre et toujours aussi efficace !

Au-delà d’une mise en scène explosive et des séquences d’actions d’une extrême efficacité qui sont maintenant la signature de Neill Blomkamp, ce qui m’a vraiment étonné avec ce « Chappie» c’est son ambiance très « gangsta ». Qui m’a emmené pour le coup dans une direction que je n’attendais pas forcément. Passé cet étonnement, je me suis laissé séduire par cette ambiance très particulière pour un film de science-fiction.

Mais alors, à partir du moment où Chappie se « réveil », je me suis retrouvé véritablement attendri par l’histoire de ce robot qui s’éveil à la conscience de soi. Au fur et à mesure du récit, va découvrir rapidement la cruauté, la violence et la fourberie dont l’être humain est capable. Les effets spéciaux qui donnent vie à Chappie sont tellement réalistes qu’ils ne font que renforcer cet attachement que l’on peut ressentir envers ce dernier.

Sans oublier qu’avec ce film Neill Blomkamp reste attaché à son thème de prédilection qu’il tient toujours à transmettre au travers de ses films, c’est-à-dire la transformation du corps et la perte de contrôle de celui-ci. Mais je n’en dirais pas plus au risque de spoiler la fin du film… Le casting est quant à lui très bon, mais la surprise vient surtout des deux membres du groupe de hip-hop sud-africain « Die Antwoord » qui étaient jusqu’à présent de total inconnus pour moi. N’étant pas des acteurs professionnels je les ai trouvé particulièrement bon. De plus leur style et leur « univers » artistique se prête parfaitement à celui du réalisateur, un choix audacieux mais tellement approprié.

En créant une sorte de conte urbain un peu naïf, Neill Blomkamp nous offre un film audacieux et rempli d’une créativité exceptionnelle. Mais derrière son côté naïf et parfois caricatural, le long-métrage de Neill Blomkamp reste avant tout un film intelligent qui pousse à la réflexion.

Je regrette juste qu’avec « Chappie » le cinéaste n’arrive pas encore à pousser la réflexion aussi loin qu’il parvenait à le faire avec « District 9 ».

Chappie est un bijou de science-fiction unique en son genre, exactement comme l’était déjà ses deux prédécesseurs « District 9 » et « Elysium ».

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 346 fois
2 apprécient

Autres actions de Jonathan46 Chappie