Affiche Charmants Garçons

Critiques de Charmants Garçons

Film de (1957)

Tous des mufles et des menteurs

Une danseuse est cernée par les hommes. Tous des mufles et des menteurs, sauf un, qui a l'inconvénient d'être cambrioleur. Petite comédie sans prétention, très années 50, qui sans être originale possède un petit côté piquant et frondeur. En grande partie grâce à Zizi Jeanmaire, superbe danseuse et excellente chanteuse, qui révèle un joli talent d'actrice avec une gouaille à la Arletty. Gélin,... Lire la critique de Charmants Garçons

2
Avatar 6nezfil
6
6nezfil ·

Critique de Charmants Garçons par Ygor Parizel

"Autre temps, autre moeurs" comme on dit, Charmants garçons est un film complètement dépassé presque à tout points de vues. Une intrigue qui pourrait plus ou moins être celle d'un film de Howard Hawks ou Jean Negulesco avec Marilyn en vedette mais à la place c'est Henri Decoin à la mise en scène et la heureusement rare Zizi Jeanmaire. Cette dernière est l'héroïne de cette réalisation, avec... Lire l'avis à propos de Charmants Garçons

Avatar Ygor Parizel
5
Ygor Parizel ·

Critique de Charmants Garçons par cartésien

Tombé par hasard sur ce film des années 50, j'ai été époustouflé par sa modernité. Tout y est: le film suit les pérégrination d'une femme qui entend bien choisir ses amants en toute liberté et qui assume ses caprices sans la moindre gêne. Une scène mémorable la montre dansant habillée au milieu de quatre hommes dévêtus qu'elle rejette. Son meilleur ami est un homosexuel assumé et le belâtre... Lire l'avis à propos de Charmants Garçons

Avatar cartésien
8
cartésien ·

LA CHATTE SORT SES GRIFFES

Tout tout tout vous saurez tout sur Zizi Jeanmaire. La belle des Folies Bergères cherche l'homme idéal. Avec son truc en plumes, une étoile dans les bras des hommes. La liberté est une fleur. Un petit Decoin d'évasion. Viens mon brigand, dormir dedans. Lire l'avis à propos de Charmants Garçons

Avatar David Moreau
4
David Moreau ·

Cabaret poussière.

Si l’on en croit la voix off volontairement solennelle et ironique, Charmants garçons ferait le portrait d’une danseuse de cabaret doublé de celui des figures masculines des Trente Glorieuses, qui se ressemblent toutes ou presque. C’est un film grassement cynique, une comédie qui confond la légèreté et la paresse. Une sorte de vaudeville théâtral aux gags éculés, aux chassés croisés... Lire la critique de Charmants Garçons

Avatar JanosValuska
4
JanosValuska ·