Affiche Chronique d'un été

Critiques de Chronique d'un été

Documentaire de et (1961)

  • 1
  • 2

Le joli juillet

D'abord c'est simplement fascinant de se replonger presque sans filtre dans la société française de 1960, par le biais de cette "Chronique d'un été". Ensuite on se dit que le documentaire est quand même sacrément décousu, sans ligne directrice bien définie. En témoigne cette étonnante virée finale à Saint-Tropez. Plus grave, le propos apparaît clairement orienté, Jean Rouch et surtout... Lire la critique de Chronique d'un été

5
Avatar Val_Cancun
7
Val_Cancun ·

Critique de Chronique d'un été par Ciné Water

Un cinéaste - Jean Rouch - aux côtés d'un sociologue, Edgar Morrin se "baladent" dans la France de 1961. Ils veulent y faire un film, enfin un documentaire sous forme de micro-trotoir. Les micro-trotoir sont souvent décriés car on peut y poser n'importe quoi à n'importe qui. C'est un peu un sujet "facile", fait de vitesse et apportant - toujours aussi facilement - images et sons. Pourtant, un... Lire la critique de Chronique d'un été

14
Avatar Ciné Water
7
Ciné Water ·

Un film témoin de son temps

Chronique d'un été est un documentaire absolument fascinant. Edgar Morin et Jean Rouch s'interrogent sur la façon dont les français vivent leur vie. Par l'intermédiaire d'une femme appelée Marceline, ils commencent par du micro-trottoir. Viennent ensuite des interviews et scènes de repas réunis dans ce film sans unité narrative précise qui renforce l'aspect de cinéma-vérité. Le film apporte un... Lire l'avis à propos de Chronique d'un été

11
Avatar Ragnarök
8
Ragnarök ·

"Un cinéma-mensonges et ces mensonges, par un hasard singulier, sont plus vrais que la vérité."

Jean Rouch peut parfois être agaçant dans sa façon d'aborder des sujets d'ordre anthropologique, dans le documentaire comme dans la fiction, notamment à travers le recours fréquent à la voix off pour délivrer divers commentaires ou explications. Le dispositif à l'origine de Chronique d'un été, pensé avec une composante sociologique via la présence... Lire l'avis à propos de Chronique d'un été

5 2
Avatar Morrinson
7
Morrinson ·

Critique de Chronique d'un été par JimAriz

Documentaire singulier mais très intéressant à écouter et regarder. Peut-être le meilleur micro-trottoir de tous les temps. Des sujets importants sont évoqués faisant encore écho aujourd'hui. La mise en scène du documentaire est telle qu'il vous scotchera jusqu'au bout. Une fin de film exceptionnelle! On devrait en voir plus souvent ! Acteurs et réalisateurs débattent du résultat avant que le... Lire l'avis à propos de Chronique d'un été

6
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·

Après la révolution d'Octobre, mai 68

Jean Rouch est un ethnologue et Edgar Morin un sociologue. En 1961, dans Chronique d'un été, armés de micros et de caméras, ils vont à la rencontre des parisiens autour d'une thématique "Comment vivent-ils ?" Largement inspiré de l'approche de Dziga Vertov et son "kinopravda", ils développent le concept de cinéma-vérité. Une approche intéressante, à la recherche du vrai, mais qui montre... Lire la critique de Chronique d'un été

3
Avatar Pretoria
6
Pretoria ·

Le bonheur est au coin de la rue

Jean Rouch et Edgar Morin sondent la question du bonheur sur les trottoirs parisiens, à l'aube d'un été comme les autres en 1961. Impuissants à en déceler la recette, ils réussissent la prouesse de le saisir dans son instant et l'écrire en trait d'union d'une vie sans routine, sans manque et sans âge, néanmoins empreinte de poésie et sentiments ! Une belle chronique d'un Paris au coeur duquel... Lire l'avis à propos de Chronique d'un été

1 1
Avatar Guani 2RG
9
Guani 2RG ·

Un malheureux été

En conclusion du film, Edgar Morin se questionne à peu près ainsi: Si les auditeurs trouvent les intervenants soit cabotin ou exhibitionniste alors que nous cherchons au contraire à leur révéler la vérité à l’état pur, ça veut dire que c’est un échec ? Le documentaire s’est pourtant mérité le prix de la critique à Cannes en 1961. Au point de départ, les co-réalisateurs cherchent à connaître... Lire l'avis à propos de Chronique d'un été

1
Avatar Elg
5
Elg ·

Paris vu par...

Dans l'été 1960, Jean Rouch et Edgar Morin, assistés de Marceline Loridan, veulent interroger leurs semblables à partir d'une seule question : "Êtes-vous heureux ?" Sur le principe, je ne peux m'empêcher de comparer ce documentaire -dit cinéma-vérité- et Le joli Mai, sorti en 1962, et qui raconte exactement la même chose. Sauf qu'ici, la psychologie des gens interrogés est presque disséquée, de... Lire la critique de Chronique d'un été

3 2
Avatar Boubakar
7
Boubakar ·

Je suis jeune e 1960 et j'en fait quoi ?

Formidables Jean Rouch et Edgar Morin ! La jeunesse de l'année 1960,enfants et jeunes adultes, nés pendant ou après la guerre, ou juste avant le début. Documentaire aussi sur le documentaire, analyse du jeu et de la vérité devant la caméra, analyse aussi du regard, du ressenti par celui qui n'est pas acteur mais spectateur, analyse du sens de ce type de documentaire. En tout cas,... Lire la critique de Chronique d'un été

2 2
Avatar Motema95
9
Motema95 ·
  • 1
  • 2