Affiche Clockers

Clockers

(1995)

Clockers

12345678910
Quand ?
6.9
  1. 1
  2. 2
  3. 7
  4. 19
  5. 40
  6. 138
  7. 290
  8. 152
  9. 22
  10. 8
  • 679
  • 44
  • 584

Contrairement à son frère Strike, devenu dealer, Victor Dunham mène une existence familiale des plus saines. Jusqu'au jour où il se charge d'une mission à la place de Strike...

Casting : acteurs principauxClockers
Casting complet du film Clockers
Match des critiques
les meilleurs avis
Clockers
VS
Avatar Eric Pokespagne
7
Inutile et nécessaire

Spike Lee s'attaque ici - heureusement sans le didactisme militant qui plombera par la suite la majorité de ses films - à l'auto-destruction dans laquelle est plongée la jeunesse afro-américaine depuis plusieurs décennie : drogue, délinquance, violence, c'est tout un cycle du désespoir et de l'abjection que les personnages n'arrivent pas à briser. Ce qui amène Lee à un questionnement plus intéressant sur la responsabilité de chacun, des flics plus ou moins...

3 15
Avatar Errol 'Gardner
4
Errol 'Gardner
Do the right thing, putain.

Spike Lee peut être plaisant (Do The Right Thing), mais aussi agaçant. Et ce film montre à quel point il peut énerver dans ses films, via son discours social en filigrane : "pauvres noirs américains dans les ghettos..." En général, ce type de discours gaucho ne me séduit que si le réalisateur a su se montrer "light", ou en d'autres termes, s'il a su ne pas en faire des tonnes. "Spike" justement, n'est pas un modéré, loin s'en faut, il exige (à raison, c'est certain) qu'il y a ait des... Lire la critique de Clockers

5 1
Critiques : avis d'internautes (8)
Clockers
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
I know you like trains. Don't you wanna see one for real?

Après Crooklyn, sa petite parenthèse familiale (mais bien plus politique qu’il n’y paraît), Spike Lee retournait au thriller avec l’adaptation du roman de Richard Price, Clockers. Point de comédie dans ce film-là, Spike Lee parle du trafic de drogue qui envahit les rues de son quartier d’enfance sous couvert d’une enquête pour meurtre qui se transforme peu à peu en une véritable étude... Lire l'avis à propos de Clockers

5 6
Avatar CeeSnipes
9
CeeSnipes ·
Découverte
Tous des maillons de la " chaîne"

A part Malcom X, Spike lee s'est surtout distingué au niveau mondial par deux films : Jungle Fever et le culte Do the right thing, qui ( quoi que beaucoup pensent) traitent des relations entre blancs et noirs aux États-Unis . Or , avec ce "Clockers", le natif d'Atlanta plonge au cœur de la communauté noire des ghettos , avec ses passions, ses trahisons, ses contradictions et ...... Lire l'avis à propos de Clockers

4 4
Avatar bublegum
7
bublegum ·
Une tâche rouge de plus sur le bitume

Il y a 20 ans, Spike Lee adaptait le roman Clockers en collaboration avec son auteur Richard Price. Une plongée dans une cité de Brooklyn, où la drogue semble être le seul moyen d'améliorer sa vie. Le générique qui ouvre le film est difficile, avec tout ses corps de noirs(es) ensanglantés, marqués par des impacts de balles, de vraies victimes... Lire l'avis à propos de Clockers

2
Avatar easy2fly
7
easy2fly ·
L'enquête policière n'est ici qu'un prétexte...

L'enquête policière n'est ici qu'un prétexte puisque le fil rouge est de savoir comment Keiteil va confondre le coupable, mais est surtout l'occasion de nous plonger de façon quasi-documentaire dans le milieu des dealers de Brooklyn. Cela nous donne un résultat hybride, aussi bien du point de vue esthétique, avec des abus de caméra portées que du point de vue de la progression dramatique qui... Lire l'avis à propos de Clockers

Avatar estonius
6
estonius ·
Do the good choice

Le 13 septembre 1996 Tupac Shakur décède après avoir reçu plusieurs balle, de la part d'agresseur qui reste encore aujourd'hui inconnu. Triste conclusion des tensions entre rappeurs de la côte est et de la côte ouest. Un an auparavant Spike Lee mettait en garde contre la banalisation de la violence, en particulier au sein même de la communauté afro-américaine. Spike Lee impose son... Lire la critique de Clockers

1
Avatar BenByde
8
BenByde ·
Toutes les critiques du film Clockers (8)
Vous pourriez également aimer...