Affiche Cloclo

Critiques de Cloclo

Film de (2012)

Clocloricooooo !!!

L'approche foncièrement anti-héros de Claude François interpelle quoi que l'on pense du chanteur. Ce mec est à la fois mégalo, égoïste, vénal, dictateur, misogyne, colérique, jaloux, cruel, arriviste, prétentieux... Quand on remarque au générique que ses mômes font partie de la production du film, la version qu'ils ont authorisée de leur daron sur la toile fait froid dans le dos ! Sympathiques... Lire la critique de Cloclo

16 6
Avatar Lazein
7
Lazein ·

Critique de Cloclo par cloneweb

Je dois bien avouer que je ne connaissais pas vraiment Claude François avant de découvrir le film de Florent Emilio-Siri. Comme beaucoup de gens, je ne l'ai jamais vu autrement que comme un chanteur populaire, parfois ringard, auteur de quelques tubes qui font danser la nuit. Et comme tout le monde, je savais qu'il était mort électrocuté dans sa baignoire alors que sa carrière semblait au beau... Lire la critique de Cloclo

48 7
Avatar cloneweb
9
cloneweb ·

Lorsque l'on a atteint des sommets, rien n'est meilleur que se jeter dans le vide.

Et voilà, encore un film français.. Peur... Boule au ventre... Que va donner ce biopic sur notre cher Cloclo (inter)nationale ? Oui Claude François c'est le pro des chansonsrétros qui bougent, c'est ce nabot blond qui agace avec une petite voix de canard et qui nous accapare encore aujourd-hui avec ses refrains simplistes... Voilà ce que pensent beaucoup de gens sur Claude F. Et le fait de voir... Lire l'avis à propos de Cloclo

12
Avatar Kateriná Petrova
9
Kateriná Petrova ·

Un tempo de marche funèbre

Claude François n'est pas exactement ma tasse de thé musicale. Comme tout le monde, je connais quelques refrains trop souvent entendus lors de soirées plus ou moins second degré dans la composition des playlists, j'ai vu (et apprécié) "Podium", mais jamais je ne me suis penché sérieusement sur le bonhomme. Alors pourquoi pas ne pas se frotter à son biopic ? Alors "Cloclo" démarre bien. La... Lire la critique de Cloclo

8 3
Avatar Hypérion
5
Hypérion ·

Daube François

Mais putain pendant encore combien d'année vais-je encore me faire avoir ? Vous me croyez si je vous dis que j'y ai encore cru à: "cette fois c'est vraiment étonnant, très bon, très loin des autres biopics faits jusque là" ? Moralité, un truc lénifiant empilant avec une rigueur toute cistercienne les épisodes édifiants de la vie d'un nabot pénible, maniaque (oui oui ! le film montre sa face... Lire la critique de Cloclo

50 8
Avatar guyness
3
guyness ·

Douche froide

Allo ? Ecoute, Florent est près de toi ? Il faut lui dire: "Florent, t'as loupé ton film" (Le téléphone pleure) I know, but it's hard to believe... (I know) Le lundi au ciné, c'est une chose qu'on regrette bien vite, chaque fois c'est pareil, un film qui a l'air sympathique, surtout pour moi le fan de podium, mais finalement, la vie d'Cloclo est chiante...... Lire la critique de Cloclo

41 13
Avatar Bertrand Roche
5
Bertrand Roche ·

Sinon, il avait des qualités, Claude ?

Personnellement, je me fous de Claude François comme de mon premier Tamagoshi (pour la petite histoire, il s'appelait Serge, paix à son âme) mais il faut bien reconnaître que sa vie méritait bien un film. Et si en plus c'est Florent-Emilio Siri qui réalise, alors jackpot. S'attardant sur la vie entière de Claude François, de sa naissance à sa mort (outch), "Cloclo" (re-outch) entre dans la... Lire la critique de Cloclo

10
Avatar Gand-Alf
5
Gand-Alf ·

Portrait d'un enfoiré

Je ne suis pas fan du genre 'biopic' ; souvent, ce n'est qu'une suite de scènes décousues sans réel investissement, sans objectif, le tout s'étirant sur une très grande période de temps (le temps d'une vie). C'est le cas ici aussi. Et en effet, dès la première scène on se rend compte que le film ne parlera de rien, qu'il ne consistera quand une accumulation de moments (de joie, de... Lire l'avis à propos de Cloclo

5 2
Avatar Fatpooper
3
Fatpooper ·

AB Production

Que Julien Rappeneau n'ait rien compris à Cloclo - le mec se contente d'adapter la page Wiki sans rien proposer - c'est une chose mais Dieu que c'est moche et mal interprété. Pas d'enjeu, pas de jeu. On a parfois l'impression d'assister à une version premier degré de Présentateur Vedette. D'ailleurs le personnage de Benoît Magimel (un mix entre Nicolas Sarkozy et un mauvais Tony Soprano) est... Lire l'avis à propos de Cloclo

18 10
Avatar PanFr
2
PanFr ·

Critique de Cloclo par TheScreenAddict

À l'heure où la cinéphilie se complaît dans l'adoration souvent cynique d'un alambiquage formel et structurel proclamé aveuglément comme une marque péremptoire de génie créatif, ou, au contraire, dans la célébration de ce faux amateurisme en vogue (peut-être véridique après tout...), ivre de réalisme et de trivialité, se gargarisant jusqu'à la nausée de plans tremblotants et hideux, montés... Lire la critique de Cloclo

9 7
Avatar TheScreenAddict
9
TheScreenAddict ·