Affiche Cobra

Critiques de Cobra

Film de (1986)

L'antidote.

Comme le dit si bien l'affiche: "le crime est un poison, voici l'antidote.". Qui ça ? Cobra bien sûr ! Marion Cobretti pour les intimes, c'est à dire pour son coéquipier et pour les buveurs de Pepsi. Le gus a peut-être un prénom de gonzesse, il est tellement intense qu'il a un cobra gravé sur la crosse de son pétard (d'où le surnom), qu'il a... Lire l'avis à propos de Cobra

32 2
Avatar Gand-Alf
4
Gand-Alf ·

Sylvester Stallone dans le rôle de l'inspecteur Harry

J'ai toujours trouvé l'affiche de Cobra très moche. Je n'aime pas sa simplicité qui frôle la suffisance, avec juste Stallone armé d'un flingue. Et il ne s'agit pas d'un Stallone en photo, mais un Stallone peint, dont même la sueur qui suinte de ses pores est représentée. Et il y a quelque chose dans le mélange des couleurs qui a un effet nauséeux sur moi. Je ne pourrais expliquer plus en détail... Lire l'avis à propos de Cobra

13 7
Avatar Fry3000
8
Fry3000 ·

Faites place à FUCKING COBRA !

En Amérique il y a un cambriolage toute les 12 secondes, un vol à main armée toute les 65 secondes, une agression toute les 25 secondes, un meurtre toute les 24 minutes et 250 viols par jour. Cobra est un film d'action emblématique des années 80 réalisé par George Pan Cosmatos qui met en avant un Sylvester Stallone plus caricatural, charismatique et... Lire la critique de Cobra

17 26
Avatar JéJé fait son Bagou
8
JéJé fait son Bagou ·

Cobra

"You're the disease, and I'm the cure." "This is where the law stops and I start - sucker!" Seconde et dernière collaboration entre Sylverster Stallone (Sly pour les intimes) et George Pan Cosmatos après Rambo II, Cobra est un sacré nanard. Il vaut surtout pour les deux phrases citées au-dessus et pour la dégaine de Sly. Faut dire qu'il en jette avec sa veste en cuir, sa caisse vintage... Lire la critique de Cobra

12
Avatar Ciné Water
5
Ciné Water ·

L'éventreur de la nuit.

En Amérique, il y a un cambriolage toutes les onze secondes, un vol à mains armées toutes les soixante-cinq secondes, une agression toutes les vingt-cinq secondes, un meurtre toutes les vingt-quatre minutes et deux cents cinquante viols par jour. Le crime est un poison. Voici l'antidote. Produit et distribué par les cousins Yoram Globus et Menahem Golan via The Cannon Group,... Lire l'avis à propos de Cobra

8 7
Avatar HITMAN
8
HITMAN ·

Justice par balle

Cobra aurait pu être un belle franchise pop corn. C'est dommage que les producteurs n'aient pas été plus loin (la suite n'a pas été plus loin que la pre-prod). Petite anecdote : à la sortie du film, Sly a voulu qu'on ressorte le livre dont le film est tiré, avec son nom crédité en tant qu'auteur... La femme écrivain a bien sûr refusé cette proposition. Ce même bouquin a par la suite été réadapté... Lire la critique de Cobra

7 6
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Plus vif que le serpent, c'est Cobra (ah non merde, mauvais film)

Dans la série "films années 80 déformés par le prisme de la nostalgie" il y a les bonnes surprises, ceux qui résistent toujours aussi bien aux ravages du temps malgré les coups de vieux techniques ou vestimentaires (SOS Fantômes, Retour vers le futur, Ferris Bueller, Breakfast Club, etc, voir la liste concernée), les "aïe j'aurais pas dû" qui auraient dû rester des souvenirs... et puis il y a... Lire l'avis à propos de Cobra

11 6
Avatar Prodigy
2
Prodigy ·

Critique de Ryce753

Un film d'action made in 80 bien poisseux et glauque de par son ambiance. Beaucoup d'action, de fusillades et de cascades plutôt réussies notamment la scène de poursuite avec les voitures. C'est aussi plein de clichés du film d'action de série B avec des acteurs qui surjouent et caricaturaux. Stallone est fidèle à lui-même, il parle pas beaucoup, joue les gros bras et extermine à lui tout seul... Lire l'avis à propos de Cobra

1 4
Avatar Ryce753
8
Ryce753 ·

Critique de Cobra par Zogarok

Après l'illustre Rambo 2, le tandem George Pan Cosmatos/Stallone enfonce le clou. Ultra-typé et extrêmement vulgaire, Cobra est une sorte de blockbuster au pays de Nanarland. Bien qu'il ait l'allure d'une quintessence de série B, il jouit d'un budget assez large : suffisamment pour faire... Lire la critique de Cobra

3
Avatar Zogarok
5
Zogarok ·

Critique de Cobra par fred

Le dernier grand nanar produit par Menahem Golan. Un film rempli de ces petits riens qui font la différence. Une voiture construite juste pour le film. Des colt 45 à crosse nacré avec un cobra dessus. Un top model en vogue. 125 Kg de cure dents. Des dialogues affutés. "je ne traite pas avec les caractériels, je les supprime" "Le Crime est un poison. Je suis l'antidote." Lire l'avis à propos de Cobra

12 1
Avatar fred
9
fred ·