Pet Story

Avis sur Comme des bêtes

Avatar Moizi
Critique publiée par le

On a ici une sorte de copie conforme de Toy Story, vingt ans après et sans une once de talent. Le concept est le même, on remplace juste les jouets par les animaux, on a un nouveau venu qui vient perturber l'ordre établi, etc. Sauf que bien entendu c'est bien moins intéressant, parce que les thématiques étaient très bien exploitées dans Toy Story pour justement parler à tout le monde et ne pas avoir un truc abrutissant à base de gags éculés.

Ici, personne ne juge négativement "Max", le héros, qui déteste son nouveau "frère" (hein, hein tu as compris, on parle de la fraternité... hein, hein), c'est le héros ! Jamais puni, jamais blâmé ! Tout le contraire de Woody dans Toy Story. Je veux dire, quitte à reprendre le concept, autant bien faire les choses. Mais bon...

S'en suit tout un tas de péripéties affligeantes et assez banales... le coup du lapin mignon qui est en fait un dangereux psychopathe... combien de fois on a déjà vu ça ? Et ils ont beau citer Certains l'aiment chaud, ça ne va pas sortir de sa torpeur l'adulte qui s'est égaré dans ce vaste plan marketing destiné vendre des peluches et autres produits dérivés douteux en créant de nouvelles icônes "kawaï" avec lesquelles taper les parents au porte feuille en provoquant l'hystérie chez le jeune prépubaire.

Bref, c'est pas la joie.
C'est même carrément mou tant c'est convenu, le film peut faire ce qu'il veut, toutes les étapes sont connues d'avance, aucune surprise, aucune envie de continuer à regarder ça...
La fin n'ose même pas être un peu plus caustique (les animaux ont mis l'appartement sans dessus dessous au début du film) en engueulant les animaux... rien du tout...

Ici les humains sont justes là pour être des méchants ou pour aimer leur animal de compagnie... mais ça ne donne pas pour autant une indépendance aux animaux, qui sont juste là pour faire plaisir à leur maître ("owner", propriétaire en anglais, mot encore plus révélateur). Donc en fait, personne ne sert à rien...

Pire, la bande-annonce reprend le début du film où l'on voit ce que font les animaux pendant une journée normale, c'est monté quasiment de la même façon que dans bande-annonce, ça va super vite, ça ne prend même pas le temps de jouer avec l'absurde situation mise en place... C'est du gag rapide, déjà vu, inefficace... Aucun intérêt. C'est d'autant plus pénible que dans Zootopie, on avait quelques gags, dont celui du paresseux, qui prenait bien son temps à se mettre en place pour que ça soit réellement drôle...

Jetable !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 835 fois
11 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Moizi Comme des bêtes