Affiche Confession d'un commissaire de police au procureur de la République

Confession d'un commissaire de police au procureur de la République

(1971)

Confessione di un commissario di polizia al procuratore della repubblica

12345678910
Quand ?
7.5
  1. 0
  2. 0
  3. 1
  4. 1
  5. 3
  6. 13
  7. 27
  8. 30
  9. 13
  10. 1
  • 89
  • 18
  • 242

Bonavia, inspecteur de police frustré et mal dans sa peau, va utiliser tous les moyens, y compris les plus illégaux, pour arrêter un dangereux criminel…

Casting : acteurs principauxConfession d'un commissaire de police au procureur de la République

Casting complet du film Confession d'un commissaire de police au...

PostsConfession d'un commissaire de police au procureur de la République

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (10)
Confession d'un commissaire de police au procureur de la République
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La Mafia fait la loi

Les films sur la mafia commencent à fleurir en Italie à partir des années 60 au point de devenir un genre à part entière. Et dans ce domaine, Damiani va rapidement se faire un nom en réalisant des films à mi-chemin entre polars classiques et pamphlets politiques. Avec "Confession d'un commissaire de police au procureur de la république", il poursuit un style initié avec l'excellent "La Mafia...

14
Avatar Kalopani
7
·
Critique de Confession d'un commissaire de police... par Mickaël Barbato

Le commissaire de police Bonavia ne réussit pas à faire inculper un promoteur immobilier véreux, Lomunno, en raison de ses accointances politiques. Poussé à bout, Bonavia fait libérer un ennemi personnel de Lomunno, qui a juré de le tuer. L'affrontement sanglant qui s'ensuit, auquel Lomunno échappe, fait intervenir le juge d'instruction Traini. Les deux enquêteurs s'affrontent tout en... Lire l'avis à propos de Confession d'un commissaire de police au procureur de la République

3 1
Avatar Mickaël Barbato
9
Mickaël Barbato ·
Découverte
Vous me ferez 3 notre père et on en parle plus

Par son côté intransigeant et fortement dénonciateur, Confession d'un commissaire de police au procureur de la république s'inscrit avec aplomb dans cette tendance à la critique sociale et politique qui s'installait en salle dès les années 1967-1968 en Italie. Avec son film, Damiani se place en bonne position dans ce mouvement dénonciateur en proposant un polar ultra réaliste où les enjeux... Lire la critique de Confession d'un commissaire de police au procureur de la République

7 2
Avatar oso
9
oso ·
Critique de Confession d'un commissaire de police... par Gewurztraminer

Un des principaux artisans du polar Italien, l'apport notable de Damiano Damiani au genre s'inscrit surtout à partir de son essor de la fin des années 60, notamment à travers ses collaborations successives avec le ténébreux Franco Nero. Loin de l'orientation violente et romanesque qu'on associe souvent aux pellicules d'actions policières transalpines, son œuvre s'affirme plutôt par une... Lire la critique de Confession d'un commissaire de police au procureur de la République

5
Avatar Gewurztraminer
7
Gewurztraminer ·
Film d'action et film politique d'auteur.

Une mise en lumière que seule la violence, la désobéissance aux lois, peuvent venir à bout de la corruption inhérente au système capitaliste. Un film remarquable qui montre que l'on peut à la fois faire un film d'action et un film d'auteur politique. La maîtrise de la mise en scène, des mouvements de caméra, du montage, de la direction d'acteurs, laissent penser que Damiano Damiani est un... Lire la critique de Confession d'un commissaire de police au procureur de la République

Avatar Jean-Mariage
8
Jean-Mariage ·
Toutes les critiques du film Confession d'un commissaire de police au... (10)
Vous pourriez également aimer...