Affiche Coup de torchon

Critiques de Coup de torchon

Film de (1981)

Tavernier fait des ménages

Drôle d'idée qu'avait eue France 2 de programmer début 2015 ce film à la suite d'une excellente biographie de Noiret réalisée dans 'Un jour, un destin" Car je n'ai jamais aimé cette histoire de Tavernier qui s'éternise sur 210 mn et n'est guère représentative du talent de Noiret : heureusement qu'il peut tout, qu'il sait tout jouer ! J'aurais souhaité que cette soirée cinéma s'achève en feu... Lire l'avis à propos de Coup de torchon

Avatar 270345
5
270345 ·

Critique de Coup de torchon par Jerant

J'ai pas accroché à ce film qui pourtant avait tout pour me plaire : bons acteurs, sujet intéressant. J'y ai pas cru à cette histoire de mec complètement soumis par le système en place dans cette colonie africaine et qui va se venger de tout le monde. J'ai trouvé les situations trop grotesques et caricaturales (le gars dont la femme le trompe et qui ne voit rien?, le gars qui se fait botter... Lire la critique de Coup de torchon

Avatar Jerant
4
Jerant ·

Critique de Coup de torchon par Company Flow

"Coup de torchon" adapté librement du livre "Pop. 1280" de Jim Thompson marque un fort contraste entre un personnage complexe, le policier Lucien Cordier incarné par Philippe Noiret (magistral), et d'autres caricaturaux. Dissimulé sous des airs d'abruti, Lucien met en place une justice expéditive, en toute impunité. On ne sait pas trop bien s'il agit consciemment ou sous l'impulsion d'une... Lire l'avis à propos de Coup de torchon

Avatar Company Flow
5
Company Flow ·

Critique de Coup de torchon par Ygor Parizel

Mon Bertrand Tavernier préféré que ce Coup de torchon. Avec l'écriture au vitriol de Tavernier et Aurenche, les dialogues d'un cynisme et d'une misanthropie jouissives, des personnages pour la plupart immondes, racistes, idiots ou cruels dans un contexte fin Colonialisme en Afrique. Autre atout de ce film, c'est son casting avec un Noiret au bord du précipice accompagnés par toute une troupe... Lire la critique de Coup de torchon

Avatar Ygor Parizel
9
Ygor Parizel ·

Amoral

Film très bien interprété, tout particulièrement par Philippe Noiret. Isabelle Huppert est splendide. Sur le fond, cette œuvre décrit de manière nauséeuse cette ambiance coloniale déshumanisée et amorale au possible. Lire la critique de Coup de torchon

Avatar Jean-Pierre-Ltm980
9
Jean-Pierre-Ltm980 ·

Alors on s'dit qu'c'est par pure bonté qu'le bon Dieu a créé l'idée d'meurtre

Un régal de noirceur et de cynisme, où la morale n’existe pas, et où les hommes, abandonnés au milieu de nulle part, sont jetés sur la scène d’un théâtre absurde. Tirant parti d’une parole lancée en l’air par l’un de ses supérieurs, le policier Cordier se lance dans une course au meurtre incoercible. Les rapports entre les hommes sont hypocrites et intéressés, ces derniers n’étant que des... Lire l'avis à propos de Coup de torchon

1
Avatar Kalos
8
Kalos ·

Jubilatoire

Quel film...Faut dire qu'il y a tout. D'abord le réalisateur Tavernier, le scénario de Jim Thompson, même si on a quitté le sud américain pour emporter l'histoire dans l'Afrique de l'avant guerre.Le casting avec Noiret qui s'amuse comme un enfant, Isabelle Huppert qui s'affirme, Stéphane Audran parfaite et détestable, Eddy Mitchell sensationnel en benêt Guy Marchand à son affaire en grande... Lire l'avis à propos de Coup de torchon

1
Avatar jl63
8
jl63 ·

Critique de Coup de torchon par abarguillet

Typiquement français par son cadre ( le monde colonial à la veille de la Seconde Guerre mondiale ), ses personnages et son esprit anarchisant, ce film n'en témoigne pas moins de l'admiration de son auteur pour la littérature et le cinéma américain : le thème est d'ailleurs emprunté à un roman de Jim Thompson. Le cinéaste a transposé l'action et la typologie des Etats-Unis dans un milieu... Lire l'avis à propos de Coup de torchon

1
Avatar abarguillet
8
abarguillet ·

Critique de Coup de torchon par Colqhoun

Afrique coloniale, 1938. Lucien Cordier (Noiret, magnifique) est le seul flic d'un bled de 1200 âmes. Trouillard, lâche, fainéant, il laisse tout faire et se contente de traînasser et de sauter la femme (Isabelle Huppert, toute jeune) d'un autre. Jusqu'au jour où son supérieur lui fait comprendre qu'il doit arrêter de se laisser faire et reprendre un peu la situation en main. Cordier se... Lire l'avis à propos de Coup de torchon

1
Avatar Colqhoun
9
Colqhoun ·

Voyage au bout de la nuit des morts-vivants

En transposant le roman Pottsville, 1280 habitants de Jim Thompson, dans un pays d’Afrique coloniale du nom de Bourkassa-Oubangui - plus république bananière que ça tu ne fais pas – une sorte de contraction de Bokassa et d’Ouganda, Bertrand Tavernier adopte un style désenchanté et cocasse qu’on pourrait parfois apparenter à l’univers littéraire Célinien du Voyage au bout de la nuit.... Lire la critique de Coup de torchon

1 3
Avatar Philippe Quevillart
6
Philippe Quevillart ·