Dancer in the Twerk

Avis sur Dancer in the Dark

Avatar B0mbii
Critique publiée par le

Si j'vous disais qu'il m'arrive de pleurer, vous me croiriez trop viril pour ça, et vous auriez raison, mais j'ai une face cachée, qui ne va plus l'être longtemps puisque je vais la balancer aux regards des commères de senscritique, mais c'est pas si grave, si il faut l'avouer, autant l'avouer sur la "critique" d'un film de qualité.

Oui, il m'arrive de pleurer, presque aussi souvent que j'mange des Twix, mais là je suis au régime, donc... Donc on s'en fout.

Je pleure pour n'importe quoi, une coupure de courant, une souris morte sur le trottoir, entendre mes potes citer Cyprien, voir apparaître la nouvelle critique de Veather, mais je n'avais encore jamais pleuré devant un film.

Pis c'te connard de Lars se ramène et se permet de contredire avec son film, le mec me balance son film de 2h20 dans la gueule comme pour me forcer à me dessécher putain ! Rien que voir Björk pleurer va me foutre mal déjà, savoir que ce salaud a été odieux avec elle encore plus.
Puis merde, j'aime pas Lars, j'aime pas sa gueule et son personnage, et j'aime pas ce film en fait.
Non je ne l'aime pas, il me fout sacrément en rogne le vil chenapan, parce que dans le genre subtil Lars Von Trier atteint des sommets, le sommet du talus de mon jardin, le mec vient te tirer les larmes des yeux avec une pince à épiler quoi...

Sa caméra fait mal au crane après réflexion, mais c'est un pari, j'irais pas jusqu'à dire qu'il a de l'audace, mais il en n'est pas loin le bougre.

Et je suis enfin tombé entièrement amoureux de Björk, de son sourire et de sa manière étrange parler, de sa morphologie (ouais c'est bizarre pour une déclaration d'amour), de sa vulnérabilité aussi, donc Lars sache-le, un jour je te détruirai, laisse moi juste le temps de me concocter une carrure plus imposante.

Donc, oui, ce film est lourd, Lars est un putain de gros lourd, mais j'ai chialé, comme un agneau attendant sa vache, comme une actrice porno rencontrant Rocco, comme une biche, sauf que là le film est bien.

Et, même si j'aime pas dire merci, merci à Dröm et à Evy pour m'avoir indirectement forcé à le voir, pour m'avoir menacé, j'ai passé un grand moment.
(Je comprends pourquoi Evy a mis 10, il s'est identifié au personnage de Jeff, mais si, Jeff ! Le mec qui essaie de pécho Björk tout le long du film)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1199 fois
33 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de B0mbii Dancer in the Dark