Du thé pour Didier Raoult !

Avis sur Dans un jardin qu'on dirait éternel

Avatar Alexandre Rémond
Critique publiée par le

Qu'on se le dise cet enfermement dans un entre femmes adoratrices de la rigueur du rituel théiné restera jusqu'au bout une étrangeté sage et franchement nostalgique tant le décalage est grand avec nos joyeusetés contemporaines. Pas de fureur sombre, un grand éloge du temps et de la répétition.
Là où le film s'affine c'est qu'il remet tout le monde à sa place. Célébrer les saisons selon un code rigoureux, jamais accessible, n'est pas un moyen de se tenir plus près du soleil pour les meilleurs, c'est en continuant de douter, une façon autant pour le maitre que les élèves de se faire modeste. C'est ce que nous aide à cheminer notre héroïne. Que le thé lui soit une grande félicité ne lui enlèvera jamais son angoisse existentielle, peut être juste de la vivre un peu mieux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 46 fois
Aucun vote pour le moment

Alexandre Rémond a ajouté ce film à 1 liste Dans un jardin qu'on dirait éternel

Autres actions de Alexandre Rémond Dans un jardin qu'on dirait éternel