Les valeurs de la famille Collins

Avis sur Dark Shadows

Avatar Samu-L
Critique publiée par le

Commençons par les bons points : Le début du film est particulièrement prenant, nous entrainants facilement dans cette histoire mêlant tradition gothique et humour. Au niveau Visuel, Burton démontre encore une fois ses qualités. J'irais même jusqu'à dire que c'est son film le plus réussi à ce niveau depuis un sacré bout de temps. Les acteurs sont simplement bons, mais ne forcent pas vraiment leur talent ; particulièrement Depp qui, bien que truculent dans le rôle de Barnabas, me semble emprunter beaucoup de maniérisme à une autre de ses collaborations avec Burton, à savoir Ichabod Crane dans Sleepy Hollow (en beaucoup plus sobre). C'est évidemment plus subtile que ça, mais a plusieurs reprises, je me suis dit : « tiens Ichabod s'est fait vampiriser » !

Si je devais comparer Dark shadows à un autre film de la carrière de Burton, je choisirais immanquablement Beetlejuice. Plusieurs fois au cours de la séance, je me suis dit qu'il y avait vraiment une filiation entre ces deux films. On peut également voir une forme de parenté du au thème(un manoir, une famille de barlos décalé,...) avec la famille Adams bien entendu. Malheureusement la comparaison tourne court car Dark shadows n'arrive pas à se hisser au niveau de ses augustes prédécesseurs, et ce pour plusieurs raisons.

En premier Lieu, Dark shadows souffre d'avoir le cul entre deux chaises, à savoir la comédie et le gothique, et on a l'impression que Burton n'arrive pas à décider sur quoi mettre l'emphase. Cela vient sans doute du fait que Burton tente d'adapter un soap opéra fantastique de 2000 épisodes en un film d'1h30.Là ou la série pouvait se permettre selon les épisodes de mettre l'accent sur la comédie ou sur l'aspect « horreur gothique », le film de Burton essaye de faire passer tous ces aspects en même temps, et ça finit malheureusement par ressembler à un patchwork bordélique. On sent que Burton peine à extraire la substantifique moelle de ce film.

En second lieu, après un début vraiment très prometteur, le film s'enfonce doucement dans une espèce de torpeur toute vampirique si je puis dire, et même si on ne s'y ennuie pas, l'énergie du début se dissipe petit à petit, seul la fin essaye de remettre un coup de boost, mais y échoue un peu à mon sens.

En troisième Lieu, la plupart des personnages sont à peine esquissés. Burton nous présente une galerie de caractères qu'on a envie de découvrir plus avant, mais au final, nous dénie le droit de mieux les connaitre pour s'attacher presque exclusivement au combat et au jeu de séduction/répulsion que se livrent Barnabas et Angelique. Même l'histoire d'amour avec Victoria, ressort principal de l'intrigue, passe un peu à la trappe.

Malgré tous ces griefs, Dark shadows reste un film sympathique, assez drôle par moment ; le comique venant surtout du décalage entre Barnabas et la société des années 70 dans laquelle il se retrouve, de quelques clin d'œil amusants comme le fait de voir Christopher Lee se faire hypnotiser par un vampire (ce qui est cocasse pour celui qui a probablement incarné le prince des ténèbres le plus grand nombre de fois à l'écran) ou la présence d'Alice Cooper, et également grâce à quelques très bonnes lignes de dialogues .

En conclusion, on passe un moment agréable même si on en garde pas un souvenir impérissable. Derrières les sombres ombres du titre ne se cache pas grand choses au final , mais ce pas grand choses est matiné de petites choses sympathique et fait que c'est à mon sens le meilleur film de Burton depuis des années(c e qui prouve que Burton n'est décidémment plus ce qu'il était).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2313 fois
50 apprécient

Samu-L a ajouté ce film à 2 listes Dark Shadows

Autres actions de Samu-L Dark Shadows