La fin de l'espoir est le commencement de la mort.

Avis sur De Gaulle

Avatar Lordlyonor
Critique publiée par le

Citation de Charles De Gaulle

Début 2020 je l'attendais avec impatience, mais j'avouerai que la première à 4,7 m'avait un peu refroidi. C'est donc sans une certaine de sureté que je partais voir le film. Et finalement ben c'était génial, pas le meilleur film français de l'année mais une sacrée prouesse filmique il n'en fait aucuns doutes, et au vu de la moyenne qui remonte d'heure en heure, j'ai l'impression que le publique est aussi de mon avis.

Et pourtant c'était pas spécialement évident de représenter ce personnage si charismatique et adulé par la population pour des raisons tout à fait logique. Au vu de la légende qu'est la bonhomme, on a tous une image différente de lui ce qui rendait la tâche plutôt compliqué de nous faire accepter un Charles De Gaulle avec une gestuelle propre. Et pourtant Lambert Wilson il se débrouille pas trop mal, il capte l'empathie du spectateur sans problème et en quelque scène avec sa famille, tout en étant fort quand il le faut. Nan franchement un bon boulot de la part de l'acteur.

Et le reste du casting n'est pas en manque avec une Isabelle Carré convaincante et un Olivier Gourmet qui à son habitude, arrive à insuffler la vie aux personnages qu'il met en scène. Et c'est sans parler de Tim Hudson qui n'interprète pas Winston Churchill, ce mec c'est Churchill, tout dans le charisme, la figure, le mélange français anglais, le jeu d'acteur et la façon de parler à la fois dur et empathique c'est juste bluffant. Tim Hudson pour l'instant et pour moi, c'est le meilleur acteur de l'année. Dommage que l'on ne puisse pas en dire autant de Pétain qui sans être horrible, est parfois un peu à la ramasse.

Au niveau de la narration et du rythme ça passe, même si quelques sauts géographiques et temporels posent un peu problème mais rien d'alarmant. Des décors campagnards toujours beaux et joviales, presque à contrario de la situation alarmantes de l'époque. A l'inverse, les moments dans les bâtiments administratifs est pesante voire lourde, le film aillant parfois du mal à dynamiser les débat entre membres du gouvernement. J'ai ben aimé la gestion de la lumière et la musique. Le fait que les allemands ne soient jamais réellement montrés (les mecs chelous se baladant à poil ne comptant pas comme faisant partie d'une Allemagne menaçante), ça rajoute un effet "menace invisible qui avance sans cesse" et c'est même plus effrayant quand on voit ce que la simple venu fait au peuple français qui essayent de fuir par tout les moyens.
Un appel du 18 juin un peu en retrait car manquant d'intensité musicale mais il fait le taff, et les débats avec les britanniques sont toujours agréables notamment grâce à cet extraordinaire révélation qu'est Tim Hudson. La petite parenthèse sur l'autisme qui bien que peu approfondit, rend le personnage de Anne immédiatement attachant et au passage son père que l'on montre comme un homme sage et aimant malgré les différences.

J'ai vu beaucoup de gens se plaindre des problèmes liés à l'histoire et c'est vrai que le film subit quelques anachronismes et se voit rajouter quelques personnages pour taper la discute avec le pauvre général à Londres. Paul Reynaud n'était pas réellement comme ça dans la réalité. Et c'est sans parler du fait qu'on a un peu vieillit tout le casting par rapport à la réalité.
Déjà les anachronismes servent souvent à dynamiser l'histoire surtout qu'ils ne sont pas énormes (l'évocation de la destruction de la marine français arrivant après l'appel du 18 juin par exemple). Pareil pour les personnages rajoutés qui aident au développement de De Gaulle qui est supposé être seul à Londres. Il fallait faire un président un peu plus faible pour que son abandon ne soit pas non plus impossible. Surtout que globalement ces changements ne sont pas majeurs. Et au pire si vous vouliez du réalisme prenez "Moi Général De Gaulle" sur France 3 sortit au même moment qui pour le coups est vraiment un documentaire.

Bref De Gaulle un très bon film que je conseille avec vigueur

Petite aparté mais comme vous le savez, j'adore commencer mes critiques par des citations, je suis donc aller voir ce que De Gaulle avait à proposer sur le sujet et je ne pouvais en retenir qu'une alors voici le meilleur (et surtout le plus drôle) de De Gaulle en citation:

"La fin de l'espoir est le commencement de la mort."
"Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 258 variétés de fromage ?"
"Pour faire le blocus de Monaco, il suffit de deux panneaux de sens interdit."
"Le désir du privilège et le goût de l'égalité, passions dominantes et contradictoires des Français de toute époque."
"Les gaulois n'ont pas changé. Leurs chefs détestent obéir. Mais ils adorent discuter."
"Tout français désire bénéficier d'un ou plusieurs privilèges. C'est sa façon d'affirmer sa passion pour l'égalité."
"Les traités, voyez-vous, sont comme les jeunes filles et les roses : ça dure ce que ça dure !"
"L'administration, c'est mesquin, petit, tracassier. Le gouvernement, c'est pénible, difficile, délicat. La guerre, voyez-vous, c'est horrible, mais la paix, la paix, il faut bien le dire, c'est assommant."
"J'aime bien ceux qui me résistent ; l'ennui, c'est que je ne peux les supporter."
"Rien ne rehausse l'autorité mieux que le silence, splendeur des forts et refuge des faibles."
"Il faut à la force, pour tenir son rang, un certain caractère d'assurance."

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 890 fois
9 apprécient · 3 n'apprécient pas

Lordlyonor a ajouté ce film à 4 listes De Gaulle

Autres actions de Lordlyonor De Gaulle