Douche froide

Avis sur Después de Lucía

Avatar angel25
Critique publiée par le

Quelle déception... Voila une oeuvre qui me faisait de l’œil depuis un moment à cause de son thème, malheureusement on est loin d'un film maîtrisé et juste...

Commençons par les points positifs, le harcèlement scolaire est toujours d'actualité et en parler est une bonne chose, malheureusement il est difficile d'aborder ce sujet avec subtilité et crédibilité, pour que le message soit percutant il ne suffit pas de montrer de la violence gratuite.
L'incapacité du système scolaire et du père à voir la détresse du personnage est un point positif, l'école surveille et juge sur des futilités tel que la consommation de drogue mais quand un sujet plus délicat et personnel entre en jeu, on ne voit pas, on ferme les yeux.
D'accord donc, que le système ignore cette souffrance, ainsi que son père lui même mal dans sa peau suite à la mort de sa femme, c'est réaliste.
Le déclencheur du harcèlement l'est également, ainsi que l'utilisation des réseaux sociaux pour amplifier la chose.

En revanche pour le reste... C'est too much. Forcément 1h30 c'est peu, donc de base il faut déjà faire certaines concessions, là on a une accumulation de scènes chocs qui arrivent beaucoup trop vite et surtout sans aucun développement logique et cohérent au niveau des personnages.

La première partie est donc intéressante mais à partir du moment ou tout bascule... Ça part vite en couille, trop pour qu'on se sente impliqué.
Sur un groupe de 15 élèves il ne peut pas y avoir que des sadiques déjà, là on voit les acteurs, pas les personnages, ils manquent de profondeur.
Ils sont gentils au début puis tout d'un coup deviennent les pires ordures. Le fait que la fille soit vu comme une "pute" est tout à fait possible, clairement. Mais de là à voir tous les mecs vouloir la violer/toucher et toutes les filles la détester....? Non, quand même pas.
Il aurait été plus intéressant de voir seulement 2/3 "vrais" agresseurs et les autres suiveurs/igorants mais qui pourraient éventuellement se questionner à un moment, se dire que la limite est dépassée, bref être humains, réagir, réfléchir sans pour autant changer de "camps" mais douter.

Car oui finalement tous les personnages manquent de vie, de réalisme, ce sont des personnages, pas des humains.

Le fait que Alejandra se laisse faire, c'est également crédible au début.
En tant que victime de ce type de harcèlement, on a vite tendance à se dire qu'on mérite ce qu'on nous fait, qu'il vaut mieux ne pas en parler pour ne pas gêner ceux qu'on aime et qui ont déjà des soucis ( en l’occurrence son père ) mais là ça va trop loin, trop vite du point de vue du spectateur donc manque de crédibilité une fois de plus.
Et que dire de cette fin ridicule? A l'image des scènes chocs précédentes, juste là pour frapper fort mais à force de frapper on ne ressent plus rien devant ces scènes dramatiques, on s'en tape car on sait que c'est faux, exagéré.

C'est vraiment dommage du coup, à vouloir faire un film trop choquant on obtient un truc loin de la réalité qui ne permet pas d’atteindre émotionnellement le public ou de lui donner un aperçu réaliste de ce que subissent certaines personnes.

Bref, peut mieux faire. Etant un thème qui me tient à cœur je suis très déçue par ce traitement beaucoup trop simpliste. :(

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 858 fois
10 apprécient

Autres actions de angel25 Después de Lucía